Évènements Jeux Vidéo 8

Festival du Jeu Vidéo : We were here !

BannerFJV

Voici venuuu le teeemps du compteuh-renduuu ! Bon ok j’arrête ça tout d’suite…

Pour ceux qui nous suivent un minimum, vous saviez qu’Oujiz et moi nous sommes rendus ce week-end au double salon qui avait lieu à Paris, Portes Versailles ; le Monde du Jeu et le Festival du Jeu Vidéo !

Le parc était clairement divisé en deux parties avec à l’entrée le Festival du Jeu Vidéo, et au fond le Monde du Jeu. C’est donc dans cet ordre et en deux parties bien distinctes que je vais vous faire ce compte-rendu puisque les deux salons n’avaient pas véritablement d’interaction entre eux. Et d’ailleurs c’est bien dommage ! Je commence ainsi aujourd’hui avec un premier bilan concernant le FJV, et celui du MDJ suivra bientôt avec l’intégralité des photos que nous y avons prises !




Le Festival du Jeu Vidéo ; la déception


Le mot « déception » est effectivement le premier qui me vient à la bouche quand je dois évoquer mon expérience sur ce Festival du Jeu Vidéo 2010. L’absence de S.E.L.L. au sein de l’organisation cette année est bien évidemment la cause de ce désastre, laissant la Games Fed seule pour tenter de faire un truc qu’elle se doutait loin d’être belle, mais qu’elle a tenté de maquiller au mieux pour que tout ça ne tombe pas dans le trop moche. Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, filez donc lire le Warez de Jay qui vous en expliquait les raisons !


Entrée du Festival


Tout ce bouzin événementiel et médiatique a bien évidemment provoqué l’incompréhension chez tous ceux qui étaient venus aux éditions précédentes du FJV et qui sont restés abasourdis devant la pauvreté de l’exposition de cette année. Pour faire simple, le salon se résumait à la présence de grandes marques venues mettre en avant leurs produits, à l’absence de véritables exclusivités (si l’on omet les studios indépendants venus présenter leurs projets), à des espaces réservés aux écoles de jeux-vidéo et autres compétitions d’e-sport sans véritable intérêt si ce n’est celui des yeux.

Heureusement, quelques stands salvateurs nous ont redonné le sourire tels que l’espace retrogaming du Musée du Jeu Vidéo, le coin Pix’N Love, les quelques bornes d’arcades qui traînaient dans les sombres recoins et les gars de Leelh aussi accueillants et passionnés qu’à leur habitude.




Le Musée du Jeu Vidéo, ou l’amour du retrogaming


D’abord l’espace Musée du Jeu Vidéo juste à l’entrée du salon qui dédiait sur plusieurs dizaines de mètres carré tout un ensemble de vitrines et de consoles au retrogaming passif et actif. Libre à vous de vous extasier devant les vieilles manettes, ou au contraire de les prendre en main pour une partie de Pong ou de Pac Man !


Espace Musée du Jeu Vidéo




Pix’N Love, une maison d’édition qui en a


Ça a également été un véritable plaisir de faire connaissance avec les éditeurs de Pix’N Love, au moins aussi adorables que passionnés, et qui prennent le temps de discuter avec vous de leur projet et de ce qu’ils veulent mettre en avant à travers leur initiative… Je me suis d’ailleurs pas mal déchaînée sur leur stand et, à défaut de pouvoir tout acheter, j’ai dû me « contenter » d’un porte-clé Mario mais aussi et surtout de trois superbes ouvrages : Des pixels à Hollywood d’Alexis Blanchet, La Saga des Jeux Vidéo de Daniel Ichbiah et le Cahier du Jeu Vidéo #3 sur les Légendes Urbaines… Pour les intéressés, leur catalogue complet est juste là !


Le staff Pix'N Love




Leelh, encore, toujours, et on aime ça


Et enfin le stand de 3Dduo dédié à Leelh qui, aussi petit soit-il, a su attirer notre attention. Comme toujours le staff de ce WMORPG, auquel nous avons déjà dédié plusieurs articles, a su se faire souriant et engageant tout en proposant des « packs » abo + goodies spécialement prévus pour le salon. Et puis y’a pas à dire ; voir Sha en cosplay de ghostbuster / surfeur , ou Kanjy expliquer trois fois les règles d’un jeu consistant à pouiller les gens de Motion Twin en leur collant des stickers « Je suis un Survivant » dans le dos, ça n’a pas de prix. Et un petit coucou à nos potos d’OrdiRetro, Arnoparmentier et Ludozog, qu’on a eu la chance de croiser sur place !


Leelh




C’est tout ?


Oh non, il y avait encore quelques autres petits détails sympas, comme le coin Bloodbowl, la rencontre avec Catpointzero au stand Goobox, les séances de speed-painting en direct par les infographistes de New Edge, la présence de l’équipe de Spiders pour leur projet Faery : Legends of Avalon déjà présenté à l’E3, ainsi que d’autres studios indépendants dont il reste toujours intéressant de voir le travail.




Conclusion


Pour conclure rapidement cette première partie : si vous voulez voir du « vrai » jeu vidéo, de l’exclu, du lourd et du pas épilé, il vous faudra attendre le salon « indépendant » organisé par S.E.L.L. à la fin octobre ; le Paris Games Week. Pour le reste, heureusement, il y avait le Monde du Jeu ! Mais tout ça, c’est la seconde et dernière partie du compte rendu… Encore un peu de patience !

Partage-moi !

Recommandé pour vous

8 Comments

  • Reply
    On-Arap
    15 Sep 2010 2:10

    Même si je me suis interessé a plus de truc (notament, le gros stand Asus (fan boyz-inside) … c’est vrai que ce salon est decevant par rapport au autres année … quasiment aucune nouveauté … a la limite les Master Game et le WCG qui remonte le tout le samedi-dimanche …. mais c’est tout.

  • Reply
    arnoparmentier
    15 Sep 2010 2:16

    En effet, même constat pour moi et mon ami ludo d’ordiretro (merci pour le clin d’oeil). Nous sommes déçu de la partie next gen mais cela nous a permi de faire un brin de cosette avec des indés que nous aurions pas eu le temps de rencontrer en une seule journée.
    Après le salon était parfait pour les rolistes et autre amateurs de jeux de société ! Ce salon va t-il devenir le salon du jeu ? L’avenir nous le dira.

  • Reply
    Pempa
    15 Sep 2010 2:35

    Ou comment payer 10€ pour s’étouffer dans la foule et faire le tour en 20 minutes.

  • Reply
    Kaiymu
    15 Sep 2010 6:34

    Par chance j’ai gagner mon billet donc j’en ressors pas « déçu » mais bon … Je plaints ceux qui l’ont payés.Disons qu’il ma fallu 30 minutes pour me dire « Ah … Ok donc le salon c’est le Stand Fnac, le stand Samsung -lol- et … Le reste c’est école et tournois.Ca fais mal. Mais j’ai découvert la bande de KMG et j’ai pu me ballader sur quelques stands super (Leehl entre autre, mais JoL qui ma fais gagner un super pack.En définitive, je pillone pour fin Octobre a la PGW, je prévois soit 2 jours soit matin, jour, soir :DEn tout cas, déçu de ce salon du JV, mais conten de l’ambiance, des rencontres et satisfait du salon du jeu 🙂 !
    *need la photo finish =D*

  • Reply
    Kaiymu
    15 Sep 2010 6:36

    Si jpeu me permettre je rajouterais que le musée du JV est extra, et que sa ma réellement donner envie d’y allez =D*revient avec 2 pin’s super heureux*

  • Reply
    Ikkilerme
    15 Sep 2010 7:35

    N’ayant pas pu y assister, c’est vraiment dommage que le salon n’ait pas réussis. M’enfin n’est pas E3 qui veut, il faudrait vraiment un beau salon digne de ce nom, en france car Cologne, Tokyo ou LA c’est sympa mais c’est pas super accessible. Militons les enfants ! :p

  • Reply
    Kanjy
    16 Sep 2010 5:21

    Toujours un plaisir de croiser la diva Eskarina et heureux d’avoir rencontré Oujiz, même si ce fut bref ! A bientôt les kisseurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *