Évènements Interviews 3

[ITW] TSUME / Cyril Marchiol

ban-itw-tsumeart

Ça faisait bien longtemps que je n’étais pas apparue sur le site pour vous parler de figurines et autres babioles à damner un droïd ^^ et histoire de taper dans l’excellence, autant interviewer le boss de TSUME Art, Cyril Marchiol ! Il a bien voulu nous dévoiler les recettes & les coulisses d’un succès: celui d’une « boîte à figurines » !

 

  • Alice pour Kiss My Geek: Bonjour Cyril ! Bienvenue sur Kiss My Geek et merci de te prêter au jeu de l’interview ! 
Tu es le fondateur et big-boss de TSUME depuis 2010, mais pourrais-tu te présenter un peu plus personnellement pour nos lecteurs ?

Cyril Marchiol, fondateur et directeur général de TSUME, j’ai 29 ans bientôt 30… /pleure…
Je suis au départ un grand fan de jeux vidéo, j’ai eu la chance de posséder énormément de produits rares par l’intermédiaire de mon frère de 9 ans mon aîné.
Il y a très peu de consoles et de jeux mythiques que je n’ai pas eu dans les mains. Malheureusement, il faut plus d’une vie pour tous les faire, mais j’ai pu terminé mes favoris et disons que j’ai survolé les autres.

Après avoir passé mes études pour devenir électricien, j’ai la chance dans mon cas, de rebondir sur des études de commercial, avec entre autre un BTS en alternance que j’ai réalisé au Golden Games de Thionville.
Ça m’a mis réellement en confiance et prouvé que j’étais fait pour ce métier.
J’ai ensuite persévéré après ce magasin, et fondé ma première société en France, KMI, basée dans l’importation de produits dérivés japonais en tous genres.
Raaah, la grande chance de travailler dans la cave de ses parents, quelle expérience…

 

Tsume Art

 

  • KMG: Quelques années plus tard te voilà au Japon en train de rencontrer Mr Sakakibara (PDG d’Art of War) !! GG indeed ! 
Quel a été le déclic pour te lancer dans cette aventure (car il y a forcément eu « déclic »!) et peux-tu (rapidement) nous expliquer comment le gaijin hypra-motivé a été reçu par Sakakibara-san à l’époque ? 😉

Eh bien, je cherchais à me rapprocher de l’univers du jeux vidéo et le manga touche clairement à la plupart des jeux vidéo qui m’intéressent, (en majeure partie des jeux japonais).
C’était une bonne opportunité que d’essayer de vivre de ma passion, pour être honnête, je crois que lorsque l’on commence ce genre d’aventure, on ne sait pas bien où on va.
La passion prend souvent le pas sur la réalité, et c’est extrêmement dangereux. C’est d’ailleurs ce qui a tué le marché : les auto-entrepreneurs qui apparaissent et tombent les uns après les autres.
La concurrence est rude, avec souvent des prix qui n’ont pas de sens.

J’ai senti que ça devenait n’importe quoi, je me suis donc dit qu’il fallait se rendre unique en proposant des produits exclusifs. Art Of War était une des rares marques à ne pas être exposée en Europe, je me suis dit que je devais tenter de représenter la marque à tout prix. J’y suis donc allé avec ma valise et tout mon enthousiasme, et le discours est passé. M. Sakakibara est une personne bien, il m’a écouté et m’a donné ma chance.

 

Bleach - Byakuya Kuchiki
Byakuya Kuchiki version HQS, la figurine à damner les fans de Bleach !

 

  • KMG: Tu es un grand amateur de figurines mais aussi un collectionneur, pourrais-tu nous dévoiler quelques « trésors » de ta collection, ou bien les pièces auxquelles tu es particulièrement attaché (de par leur rareté, ton histoire avec elle) ?

Je suis plus un collectionneur de consoles, j’ai de belles pièces AOW, ainsi que celles de l’éditeur Tsume, vous connaissez ? C’est vachement bien ^^.

Plus sérieusement, j’ai une PC Engine, les consoles de Sega, de Nintendo, la Neo Geo et plein d’autres perles rares comme les Wonderswan ou la GP32, la Lynx etc… Et surtout une jolie borne Atomiswave.

Niveau affect, je suis très attaché à la PC Engine et la Dreamcast. Chaque fois que je les vois je me dit : « pouaah ces consoles, le design est encore génial aujourd’hui. »
C’est là que tu te rends compte que t’es qu’un vieux nostalgique sans aucun recul…

Mon souvenir le plus marquant à chaud, c’est certainement les heures que j’ai passé sur Power Stone sur Dreamcast avec tous mes potos, ou encore Gunhead sur PC Engine

 

  • KMG: Parlons Japon !! Tu as pu te rendre dans ce fascinant pays, plusieurs fois, dans le cadre de ton boulot mais aussi perso, et tu es fan de l’univers manga et bien plus, qu’est ce qui t’as attiré / t’attire chez nos amis nippons ?

Comme tout le monde, le Club Dorothée est la clé de ma vie professionnelle. Mon frère m’a fait découvrir DBZ en VHS copiée du Japon… j’étais comme un fou. On y comprenait rien, mais c’était Génial ! Et un jour ce fut traduit, et c’était encore plus génial ><

Je crois qu’au départ c’est toujours lié aux jeux vidéo.
Mes premiers souvenirs sont liés aux bornes d’arcade Jap, avec Ghosts’n Goblins entre autre dans les cafés.
J’étais attiré par ces univers que les Japonais étaient les seuls à matérialiser.
Il y a un coté magique dans le Japon, quelque chose d’inexplicable qui fait qu’on s’y sent bien.

 

HQS – Naruto Summon of Gamakichi

 

HQS – Sakura « Undefective Bonds », une édition limitée svp !! *nosebleed*

 

une bien chouette figurine de Naruto Uzumaki… en version XTRA.

 

  • KMG: Revenons au fabuleux monde des figurines: chez Tsume vous proposez du lourd niveau licences (Naruto Shippuden, Bleach, Soul-Eater, Saint-Seiya, Assassin’s Creed, Fairy Tail) mais aussi du lourd niveau qualité (votre gamme HQS pour High Quality Statue), en 3 ans d’existence, comment se porte le marché de la figurine « made in Europe »?

Tsume monte en puissance, avec de nouveaux territoires, de nouvelles licences comme One Piece et d’autres encore. Nos produits s’écoulent plutôt bien, les clients restent fidèles à Tsume, et les nouvelles gammes XTRA et HQF que nous avons lancé nous ont prouvé que les clients et les magasins nous suivent avec des quantités plus importantes.

 

HQS – Fairytail, Natsu Dragnir

 

  • KMG: L’arrivée de Kotobukiya Europe (via leur web store, depuis fin mars, ndlr) et leurs gammes de killer (Marvel, Evangelion, Yu-Gi-Oh), ça ne vous effraie pas ?! Y a t-il, à ton avis, une rivalité / complémentarité / ou rien à voir avec vos produits ?

Je respecte Koto comme les autres fabricants, je connais d’ailleurs la VP de la structure japonaise que j’ai rencontré plusieurs fois. Mais pour être honnête, je ne suis effrayé par aucun concurrent, sinon j’aurais déjà arrêté il y a fort longtemps !

En trois ans, lorsque je vois où nous en sommes sur la résine ET le PVC, je crois que ce sont à nos concurrents d’avoir peur. Nous sommes l’outsider, on a rien a perdre nous, juste à prouver que le petit Européen en a dans le ventre.

Nous sommes une petite structure, nous avons les moyens de passer du temps sur nos productions, tu pourras regarder Azzar’Hi dans le détail pour t’en convaincre !
Nous avons peu de produits à ce jour, imaginez bien que nous n’en resterons pas à ce niveau de créativité ou de finition.

Nous n’avions aucune expérience à la sortie de Gaara (1re pièce sortie en avril 2011), et je n’ai pas peur de le dire, les productions qui arrivent sont clairement au-dessus de tout ce qui se fait d’un point de vue créatif sur le manga.
On va prendre de vrais risques, aller plus loin, tenter d’innover et de ne pas rester segmenté sur des choses préconçues, ultra prévisibles…

Je dirais qu’aujourd’hui notre point fort est clairement de pouvoir dire qu’avec des licences « mainstream », on arrive encore à surprendre les gens, avec des idées, une base qui provient de l’imagination de fans, et pas d’une idée ultra marketing : une fois les cheveux rose, une fois les cheveux verts, une fois elle sourit, une fois elle fait pipi, elle montre ses fesses, elle montre ses miches… Arrrrrgh, rien que d’y penser, j’ai envie de sauter par la fenêtre, heureusement on est au RDC…

 

De l’illustration…

 

à la modélisation…

 

à la figurine de la terrible Azzar’Hi, issus de Worlds & Wonders d’Aleksi Briclot.

 

Présentation de la HQS d’Azzar’Hi à la Japan Expo Paris 2012. Une tuerie !

 

  • KMG: Question pratique maintenant : de l’idée de la figurine (en gros le moment où tu te dis « j’aimerais bien qu’on fasse tel perso ») à la sortie d’usine (si tout roule niveau licence), peux-tu expliquer (rapidement) à nos lecteurs comment vous bosser ça chez Tsume ?

En fait, en général la phase de réflexion autour du personnage s’accompagne de l’idée globale de la statue. Car si tu as LA bonne idée, n’importe quel perso peut déchirer. Donc on réfléchit au perso et à son environnement, en fonction de sa gamme. Car évidemment, sur une HQS le décor est aussi ambitieux et important que sur le personnage.

Ensuite, le sculpteur va créer le modèle 3D qui correspond à notre idée. C’est une étape qui peut prendre du temps car il faut bien comprendre le trait de l’auteur et le caractère du personnage pour le faire ressortir dans la statue. De plus, certains “raccourcis” en 2D ne marchent pas « en vrai ».

Une fois la sculpture terminée, nous la faisons imprimer, via un imprimeur 3D. Puis Guillaume va travailler sur la mise en couleur.
Là aussi, il s’agit de respecter un cahier des charges bien établi tout en trouvant un équilibre pour que la pièce attire l’oeil sans faire tomber dans le clinquant.

Quand ce prototype est prêt, on passe à la production. L’usine réalise un « master », c’est la pièce étalon de la production. Quand le master nous plaît, les autres pièces sont réalisées, sachant que dans le cadre d’une HQS, toutes les statues sont peintes à la main.

Évidemment, je ne l’ai pas précisé mais tout au long de ces étapes, nous devons présenter notre travail aux ayants-droits qui valident chaque étape. Tant que ta sculpture n’est pas validée, tu ne passes pas à la peinture, et ainsi de suite.
En terme de temps, tu peux compter entre 9 et 15 mois pour une HQS.

 

Fans de Saint Seiya, vous allez pleurer… lol

 

Rhaaaa, Ikki <3[/caption]

 

  • KMG: Niveau qualité, chez Tsume c’est vraiment ultime (pour avoir baver sur vos statues derrière des vitres !!), mais par tous les droïds, COMMENT est-ce que vous vous y prenez ? ^^ »

On est vraiment passionnés et on se donne à fond dans tout ce qu’on fait. Je suis hyper chiant avec l’équipe et je laisse rien passer. On a un planning, bien sûr, mais je me fous pas mal de l’exploser si j’estime que le résultat n’est pas à la hauteur de ce qu’on sait faire.

Et puis, on apprend évidemment énormément au fil du temps. Les validations sur Saint Seiya ont été du pain béni car la personne en face nous faisait des remarques vraiment constructives, qui nous ont permis de progresser.
Ça ne fait que 3 ans que nous travaillons sur la résine et je te le dis, on a pas fini de vous étonner.

 

[caption id="attachment_19939" align="aligncenter" width="501"] Meme Ubisoft a été convaincu: Ezio dans toute sa furie… une pure merveille de détails.

 

  • KMG: Maintenant, parlons un peu de ta palette (je n’ai pas osé le terme « brochette »!) d’artistes, 
d’abord « ZE » sculpteurs 3D: Muhammet Ay, Cyril Farudja, Romain Clouet, mais aussi Guillaume Hémery (LE peintre sur figurines qui propose de fort chouettes tutos-vidéos sur votre chaine Youtube)
    Franchement, Cyril, mais où as-tu été déniché ces talents ?!!

Bah c’est un ensemble de choses, mais au niveau sculpteur, j’ai testé pas mal de monde, le plus dur est de trouver des gens motivés et prêts à se remettre en question.
Apprendre à sculpter du manga, c’est extrêmement difficile, ce sont des codes bien définis qui ne pardonnent pas. Nous les apprenons encore tous les jours.
Donc mes gars se remettent en question et savent être orientés, ce sont leurs plus gros points forts, ils évoluent à une vitesse incroyable.

Cyril F à une vision très artistique, alors que Muhammet est plus dans le technique, ils sont différents et ça me plaît beaucoup, ils apportent un bon équilibre.
Romain a bossé en FreeLance pour nous sur Fairy Tail et a fait du bon boulot, en plus c’est un mec bien.

Concernant Guillaume, il a également su se remettre complètement en question, il vient d’un univers complètement différent et a su s’adapter avec brio.

Et si je peux me permettre, Patrick Grange a également apporté beaucoup en terme de concept et d’idées, il nous permet d’avoir une meilleure projection sur nos gammes en cours et a pris de grosses responsabilités pour me décharger.

Mais il n’y a pas que l’artistique, pour que cela fonctionne…
Tsume c’est aussi Sabrina, ma femme qui gère toute la comptabilité, la facturation, Sébastien Agogué, qui fait un gros travail de fond, il est un peu partout, à la communication, la planification, aux ayants-droits, en soutien sur beaucoup de postes, Joffrey Renaud, se charge de faire nos vitrines, gère les envois et les retours Sav, c’est également un artiste passionné et un sculpteur émérite.
Une petite équipe en somme, mais dont je suis très fier.

 

 

  • KMG: Bon, le HQS vous maitrisez, on a aussi vu que vous avez fait de petits modèles (pour toutes les bourses) de Naruto Shippuden (Pain X-Tra & Naruto Uzumaki X-tra), quels sont les projets de Tsume ? (à part acquérir de nouvelles licences dévastatrices?! One Piece, notamment?) 
Bref: que nous réservez vous pour 2013 ?! 😉

Oui, l’acquisition de One Piece, ça nous fait grave plaisir, tu t’en doutes ! Dans l’équipe, il y a quelques fans énervés de cette série et le résultat va vraiment surprendre ceux qui nous suivent !

En 2013, l’événement majeur va bien sûr être Japan Expo. Parce que c’est l’événement où on rencontre le plus nos fans. Alors on a envie de leur faire plaisir et de leur montrer plein de choses.

Sinon, c’est vrai qu’après la résine où on devrait atteindre notre rythme de croisière d’ici la fin de l’année, nous voulons vraiment développer le PVC.
Enfin, avec Tsume, je ne veux pas me cantonner au manga, ni à l’Europe… Tu verras, Tsume va conquérir le monde ! (rires)

Plus sérieusement, c’est vrai qu’avec des statues comme Asura’s Wrath ou Azzar’hi, sur laquelle on travaille avec Aleksi Briclot, on a envie de montrer d’autres choses… et on va le faire !

 

  • KMG: L’interview touche à sa fin, 2 petites questions rapido qui nous taraudent les pixels: 
On aura donc le plaisir de vous voir (vous mais surtout vos magnifiques figurines!) à la Japan Expo (14eme impact) en Juillet prochain à Paris ?! (ndlr: du 4 au 7 Juillet 2013)

Comme je te le disais juste avant, c’est l’événement majeur pour les fans d’entertainment nippon, donc on a prévu de venir.
Et comme notre emplacement a été confirmé il y a quelques jours, je peux te dire que nous serons à Japan Expo avec un stand de 90m2 qui nous permettra de montrer de jolies choses !

 

 

  • KMG: Et last but not least, place à l’ultime question, un classique sur KMG : Si tu avais un super-pouvoir de geek (ou un super-pouvoir tout court), ce serait … ?

J’aimerais pouvoir stopper le temps pour pas que ma fille ne grandisse pendant cette période surchargée…

 

  • KMG: Merci infiniment Cyril, d’avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions! Toute la rédaction de Kiss My Geek se joint à moi pour te souhaiter (à toi, ta famille et à ton équipe!) une bonne continuation avec l’aventure TSUME !!

    Le mot de la fin est pour toi :

Cyril Marchiol:

PASSION !

 

 

Amis lecteurs-geeks, ruez vous sur le site de TSUME qui est juste une tuerie (nosebleed guaranteed!) mais aussi de vous abonnez à leur compte Twitter et les suivre via leur page Facebook.

Pour nos amis geeks-sudistes, vous pourrez retrouver un fabuleux stand Tsume au Cartoonist, à l’Acropolis de Nice, le weekend du 20/21 Avril prochain (j’aurai l’occasion de vous en reparler très prochainement).

Again, un grand merci à Cyril pour ses réponses et sa patate, ainsi qu’à Sébastien pour sa disponibilité ! 🙂

 

Sources des crédits photos: Tsume et chmop

Partage-moi !

Recommandé pour vous

3 Comments

  • Reply
    Eskarina
    12 Avr 2013 1:58

    Ma-gni-fique… Ca me donne envie de craquer pour plein de trucs là !!! 🙁

    • Reply
      alice
      12 Avr 2013 9:09

      Oui, j’ai le même problème de santé LOL

  • Reply
    Aurionis
    20 Avr 2013 1:33

    Waw, certaines figurines, comme celles de Saint Seiya, sont vraiment impressionnantes *_*
    Merci pour cette interview qui m’a fait découvrir Tsume, j’attends avec impatience de voir ce que leur boulot sur Asura’s Wrath va donner, y’a du potentiel ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *