Interviews Jeux Vidéo

[ITW] Yoann Laulan – Dead Cells

Yoann Laulan

Comment vous résumer Dead Cells autrement qu’en vous disant que c’est l’un des meilleurs jeux sortis dernièrement, et qu’en plus de ça il est français ?! Après un an d’early access, ce metroid-vania rogue-lite haut en couleurs se lance officiellement sur toutes les plateformes dès le 7 août. Autant dire que je ne tiens plus à l’idée d’y mettre mes mains sur Switch, après des mois de pratique délicieuses sur PC. À cette occasion, nous avons le plaisir de recevoir son compositeur, Yoann Laulan (aka Valmont de Ragondas), qui va nous parler de son travail musical sur Dead Cells. Une OST qu’on vous invite à écouter et à vous procurer très vite tellement elle dépote…

 

  • Kiss My Geek: Bonjour Yoann et bienvenue chez Kiss My Geek !

Yoann Laulan : Bonjour, et merci de me recevoir !

  • KMG : Puisqu’on est très cavaliers, on t’appelle Yoann, mais ton « nom de scène » en tant que compositeur, c’est Valmont De Ragondas… Il te vient d’où ce pseudo ? 

YL : Alors, ce pseudo vient d’un temps immémoriel, où un fier Paladin soignait des guerriers sur les Terres d’Azeroth. Il était surnommé aussi le “Chevalier errant aux muscles”, car il arpentait les donjons vêtu uniquement d’un pagne, d’un casque pour le mystère et d’une cape de super héros.

Bref c’était le nom de mon perso sur Word Of Warcraft (serveur RP), que j’ai réutilisé et gardé en faisant des Game Jams, parce que je le trouve rigolo.

  • KMG : Revenons-en à nos moutons électriques : tu es le compositeur de la musique de Dead Cells, le metroid-vania rogue-lite de chez Motion Twins qui a fait / fait / fera un carton. Pour ceux qui n’auraient pas compris mon charabia et si tu devais décrire Dead Cells en quelques mots, tu nous dirais quoi ?

YL : Dead Cells est ce qu’on a appelé un “Roguevania”, un mélange de jeu de plateformes style Castlevania mais avec des éléments aléatoires qui rentrent en jeu, comme dans un “Rogue-lite/like”. Tous les niveaux et objets trouvés ne sont pas les mêmes à chaque partie, et le but est d’arriver à la fin, rejouer et débloquer le plus d’objets pour varier les plaisirs !


  • KMG : Voilà plus d’un an que Dead Cells est jouable en accès anticipé sur PC, mais il sortira officiellement sur toutes les plateformes le 7 août. Un an d’accès anticipé pour un jeu de ce type, ça nous semble assez peu anodin ! Est-ce que tu en sais un peu plus sur les raisons de ce choix ?

YL : L’accès anticipé c’était une façon de présenter le projet avant qu’il ne soit terminé, mais surtout de pouvoir être en contact plus direct avec la communauté et avoir des retours de la part des joueurs pour pouvoir améliorer le jeu et sa qualité. Il y a eu beaucoup de changements depuis le début et ça a permis d’aboutir à quelque chose de plus équilibré. Ça ne se prête pas à tous les jeux, mais c’est toujours une bonne expérience de partager les avis avec les personnes qui aiment et passent du temps sur le jeu.

  • KMG : Passons maintenant au cœur du sujet : ton travail de composition musicale et de sound design sur Dead Cells. D’abord : comment t’es-tu retrouvé musicien professionnel ?

YL : Je touche à la musique depuis longtemps, j’ai joué dans quelques groupes avec des copains et composé de mon côté mais sans grandes prétentions ou connaissances. C’est petit à petit en participant à des projets que je me suis rendu compte que j’aimais faire ce travail et que c’était “naturel”, mais c’est grâce à Dead Cells que je suis à plein temps à mon compte dans ce domaine et laissé les divers jobs alimentaires. J’espère pouvoir continuer le plus longtemps possible et proposer des musiques et des sons cool !



2145a35d_9570173

  • C’est tout le mal qu’on te souhaite ! On en profite pour glisser le lien vers tes projets à nos lecteurs. Dis-nous maintenant: comment t’es-tu embarqué dans cette aventure aux côté de Motion Twin ?

YL : J’ai connu Motion Twin grâce à une Game Jam aux côté de Mathieu “Looping”, qui est entré à Motion Twin par la suite, et Thomas “Carduus”. Notre jeu a été très bien classé et du coup on m’a proposé de travailler sur Dead Cells, quand le projet était différent en 2014 avant d’être mis de côté pendant un moment. J’ai ensuite travaillé sur un autre jeu (Monster Hotel) sur mobile, avant de revenir sur Dead Cells début 2017 quand le projet à repris.

Puis c’est des gens cool on rigole bien ensemble !


  • KMG : Il faut peut-être expliquer à nos auditeurs la différence entre ton travail de composition musicale (pour les morceaux de musique qui habillent l’ambiance sonore du jeu) et de sound design (pour tous les « sons » du jeu type explosions, coups d’épée, etc.). On imagine à quel point le processus créatif entre les deux exercices peut être différent. Est-ce que tu peux nous expliquer un peu comment tu travailles pour chacun d’entre eux ?

YL : Pour la création de musiques dans un jeu c’est toujours une question de sensations et d’émotions. J’aime bien m’inspirer du visuel pour avoir une base, de mon ressenti, mais aussi de la place du niveau dans le jeu pour travailler sur l’intensité (si c’est pour un moment plus ou moins calme, contemplatif, etc.). Par exemple pour la musique des Vieux Égoûts dans Dead Cells, j’ai joué sur les percussions en utilisant des bruits de taules et de tuyaux, fait une mélodie à base de bruits de gouttes d’eau et rajouté un fond sonore qui rappelle un peu une respiration pour appuyer sur le côté étroit et tortueux du lieu.

Du côté des bruitages je fais pas mal “d’assemblage”, j’utilise différents sons selon ce que j’ai en tête et les mélanger pour avoir un résultat final. Ça peut être à base de synthèse, de sons que j’ai pu enregistrer ou alors trouvés et samplés depuis internet. Ma façon de fonctionner est assez loin de l’image du bruiteur comme au cinéma par exemple, mais c’est ce qui me permet d’arriver à mes fins. C’est un domaine où il faut être très imaginatif ! Je conseille d’ailleurs d’aller voir les conseils et vidéos d’Akash Thakkar, sound designer sur Hyper Light Drifter qui est super balaise et donne de bonnes explications sur ce domaine en particulier !


Dead Cells


  • KMG : Hormis Dead Cells, peux-tu nous dire sur quels autres projets tu as travaillé ou prévois de travailler ?

YL : J’ai travaillé sur ces deux jeux, qui sont trouvable sur les internets :

Ce dernier est un improbable mélange entre le démineur et un roguelite qui est très sympa et facilement addictif ! J’ai fait quelques musiques dessus.

Je pourrais aussi citer quelques jeux cool faits pendant des Game Jams :

Pour le moment je suis sur une future mise à jour de Dead Cells, qui ajoutera pas mal de contenu et donc de nouvelles musiques !

Sinon rien que je ne puisse mentionner pour le moment, mais j’aimerais prendre du temps pour faire de la musique de mon côté et pourquoi pas partager le processus créatif de ces morceaux sur Twitch avec la caméra braquée sur le chat qui dort en plein milieu des instruments.


  • KMG : Si tu ne devais présenter qu’un seul de tes morceaux à nos lecteurs, lequel serait-il et pourquoi ?

YL : Je suggère de laisser la musique des crédits de Dead Cells, qui sera intégrée au jeu à la sortie. Il y a… des choses en plus par rapport à la version présente dans l’OST et c’est rigolo.
Sinon pour éviter les démarches de finir le jeu, je dirais Prisoner’s Awakening. Simplement parce que c’est celle qui a l’air de plaire le plus et qui est sympa à écouter pour se donner du courage, pour pas qu’il n’y ait de failles.


  • KMG : Quelles sont tes inspirations musicales en tant que compositeur ?

YL : Trop de choses ! Côté jeu vidéo mes souvenirs les plus vieux de musiques que je trouvais cool datent de la Megadrive, et principalement le boulot de Yuzo Koshiro sur les Shinobis et Streets of Rage. Puis ensuite j’ai beaucoup joué à des JRPG qui ont souvent des bandes-sons incroyables (Final Fantasy, Dragon Quest). Puis des musiques de jeux comme Outlaws (LucasArt), Diablo 2, Morrowind, et tant d’autres…

Je suis méga fan d’Anja Plaschg (Soap&Skin), Grimes, Warpaint, Cocorosie, Anna von Hausswolf, Emily WellsEt puis d’autres artistes dans des styles tout aussi variés comme Woodkid, Enrique Morente, Alice in Chains, Schefelgelb.

Sinon pour citer quelque chose de cinématographique, hors les classiques et super compositeurs John Williams et Ennio Morricone, c’est Conan. Conan le Barbare. C’est tout. C’est le seul film au monde. La musique est trop cool.

 


  • KMG : Et la dernière OST de jeu vidéo qui t’a marqué ?

YL : Le plus récemment sûrement Celeste par Lena Raine. L’ambiance est super, il y a quelque chose qui se passe avec des émotions, et puis c’est beau et agréable à écouter.



  • KMG : On termine avec notre question rituelle – tous nos invités y sont passés ! Alors Yoann, si tu avais un super-pouvoir complètement geek, ce serait quoi ?

YL : Ne plus avoir à dormir pour récupérer mes HP. Et de diriger une armée de chats avec des costumes de pirate. C’est un seul et même pouvoir, ça se complète.

  • KMG : Encore un énorme merci pour ton passage sur Kiss My Geek : on adore ton travail sur le score de Dead Cells, et c’est un vrai plaisir pour nous d’avoir pu te recevoir chez nous !

YL : Merci pour tout, c’était cool et rigolo ! Des bisous ! :3


Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *