Jeux Vidéo

Death Stranding: d’abstraction en abstraction

death-stranding

Cela fait plus d’un an que le nouveau projet de Hideo Kojima, père fondateur de Metal Gear Solid renié par Konami, a été annoncé sur PS4. Durant l’E3 2016, ce projet nommé Death Stranding était dévoilé à travers un trailer des plus énigmatiques.

Au casting, Norman Reedus, le Daryl des Walking Dead de AMC. Un acteur avec lequel Kojima avait déjà entamé un travail sur feu Silent Hills, avant son rejet de Konami. Un univers mêlant futurisme, apocalypse et spectres, le tout plongé dans un contexte qui transpire la catastrophe écologique. Kojima Productions a rapidement communiqué sur ce premier trailer, laissant planer le doute sur son interprétation mais lâchant quelques maigres indices sur le rôle de la mort, le présentant comme un jeu d’action en monde ouvert.

Lors de l’annuelle conférence The Game Awards (TGA) en 2016, un nouveau trailer est dévoilé.

Cette fois, ce sont Guillermo del Toro et Mads Mikkelsen qui viennent rejoindre le casting de Death Stranding. Dans ce trailer, le contexte est dominé par la guerre. Les soldats aux larmes noires, les avions aux traînées graphiques et les tanks organiques semblent occuper une ville en ruine. Un homme (del Toro) cherche à protéger un bébé contenu dans une étrange cuve. Au coeur du trailer, on trouve les liens, ces cordes qui semblent relier les différents personnages et éléments entre eux, sans réellement laisser comprendre leur réelle utilité.

Enfin, décembre 2017: un nouveau trailer est dévoilé au TGA.

Plus long, il n’en est pas moins énigmatique que les deux autres. Il permet en tout cas de confirmer la vision artistique de Kojima sur ce jeu. Pour l’instant, difficile de savoir de quoi il en retourne exactement, mais ces trois trailers suffisent déjà à alimenter de nombreuses théories, notamment sur reddit.

Il faut au moins reconnaître le talent de Kojima pour rendre intriguant un projet en apparence complètement obscur.  En attendant la sortie lointaine (2019? 2020?), on se contentera de spéculer sur le contenu. D’ailleurs, qu’en pensez-vous?

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *