Jeux Vidéo Tests & Critiques

[Test] Dragon Ball Xenoverse 2

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161105113726

Depuis le Club Dorothée, Dragon Ball hante mes souvenirs d’enfant. Bercé par les Kamehameha et autres Makankosappo, j’ai grandi dans cet univers de saiyans aux cheveux dorés. Et les jeux vidéo sur le sujet sont désormais une madeleine de Proust. Dragon Ball Xenoverse 2 est le dernier en date. Est-il à la hauteur de la légende?

 

 

Dragon Ball et le jeu vidéo, c’est une longue histoire. Une histoire avec ses hauts et ses bas, ses amours et ses peines, ses réussites et ses désillusions. A titre personnel, je suis tombé amoureux des jeux Dragon Ball avec la série des Budokai Tenkaichi sur PS2. Les développeurs de Spike avaient réussi l’exploit de créer un jeu de combat reprenant fidèlement la dynamique de Dragon Ball. Une licence qui pèse lourd dans les mémoires des joueurs, et qui place la barre très haute concernant les attentes de tout nouveau jeu estampillé DB.

 

Dragon Ball Monoverse

 

En 2015, Dimps développe Dragon Ball Xenoverse, édité par Bandai Namco. Les développeurs ne sont pas des débutants en la matière. Dans leur CV, on retrouve les Dragon Ball Budokai, quelques jeux Saint Seya et les derniers Street Fighter. Autrement dit, toutes les compétences sont là pour obtenir un bon jeu. Le premier Xenoverse avait marqué par son côté MMO, un parti pris réussi. Mais les faiblesses du titre étaient également nombreuses: combats répétitifs et manquant de dynamisme, problème d’équilibrage dans la difficulté des missions, contre-attaques parfois impossibles…

 

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161105112225

 

Dragon Ball Xenoverse 2 espère donc redresser la barre et réparer les erreurs de son prédécesseur. Et pour cela, il reprend les codes du premier opus. Sous la forme d’un MMO, votre personnage est un policier du temps chargé de réparer les erreurs temporelles en participant aux combats emblématiques du manga de Toriyama. Jusqu’ici, pas de grande différence avec DBX1, le jeu en est la suite directe. Aux côtés de Goku, Végéta ou encore Trunks, vous serez littéralement plongé dans les grands combats de vos souvenirs. Malheureusement, c’était déjà le cas dans le premier Xenoverse. Ici, les missions ont souvent un goût de déjà-vu. En effet, battre Freezer sur Namek reste le même combat, peu importe comment l’histoire l’amène. La faute au concept même du jeu: revivre les combats du manga impose de conserver les personnages et les lieux.

 

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161105120315

 

Mais Dragon Ball Xenoverse 2 profite également de ce concept. Il va ainsi jusqu’à mimer et reproduire les plans des animes, reproduction fidèle et vidéo-ludique de son modèle. Vous êtes ainsi véritablement acteur de la saga Dragon Ball, et mine de rien, cela fonctionne. Dragon Ball Xenoverse 2, c’est avant tout du fan-service et de l’appel à la nostalgie.

 

Dragon Ball Xenomorphe

 

Avant de débuter la partie, le joueur doit créer son personnage. L’outil de création est assez varié et propose un choix parmi plusieurs races (Humains, Saiyans, Namek, les mêmes que DBX1), la possibilité de choisir le genre (excepté pour la race Namek ou celle de Freezer), ainsi qu’une multitude d’éléments de personnalisation. Une force pour le titre et son aspect MMO, chaque joueur peut ainsi être unique dans l’univers.

 
DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161105113352
 

Une fois le personnage créé, vous intégrez la police du temps aux côtés de Trunks, et devez rétablir l’ordre dans l’espace-temps. Pour cela, vous êtes libre de circuler dans la ville de Coton City. C’est dans cette ville que vous pourrez lancer vos missions en allant discuter avec les personnages, acheter des équipements ou des personnalisations supplémentaires (vêtements, accessoires, …), ou encore vous entraîner auprès des vos guerriers préférés pour acquérir de nouvelles techniques. Bref, rien ne ressemble plus à un Dragon Ball Xenoverse qu’un autre Dragon Ball Xenoverse.

Mais cet aspect RPG, et plus particulièrement MMO, est l’un des atouts majeurs du jeu. Dans Coton City, vous pouvez être seul ou choisir la version online et y croiser ainsi d’autres joueurs. Ceux-ci pourront partager des missions avec vous et rendre votre expérience un peu plus interactive. Chaque mission remplie vous octroie des récompenses et de l’expérience. Cette dernière vous sert à améliorer les caractéristiques de votre personnage, une progression tout ce qu’il y a de plus commun.

Côté personnalisation, vous avez carte blanche pour les techniques et coups spéciaux de votre personnage. A vous de paramétrer les touches pour y associer la technique de votre choix, et vous aurez ainsi un combattant unique. Attention cependant, certaines techniques requièrent de la chance et de la persévérance. La technique Super Saiyan est parmi les moins évidentes à obtenir, et pourtant l’une des plus attendues.

 

Dragon Ball Chronophage

 

Et qui dit RPG dit également farming intensif. Pour améliorer votre perso, vous serez obligé de passer par les nombreuses missions annexes (seul ou à plusieurs) et acquérir de l’expérience. Car encore une fois, Dragon Ball Xenoverse 2 verse  dans la difficulté aléatoire. Vous pourrez enchaîner certains combat avec une facilité déconcertante (sans même prendre un seul coup), et tomber soudainement sur un adversaire coriace capable de lire vos pensées et anticiper chacun de vos déplacements (clin d’oeil à Freezer et Cooler…). Le combat sera donc une simple boucherie, et vous vous sentirez désespérément mauvais.

 
DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161119175047
 

Il faudra donc passer beaucoup de temps à explorer Coton City, chercher les entraîneurs et les quêtes pour améliorer vos techniques et vos caractéristiques. D’ailleurs, Dragon Ball Xenoverse 2 est très riche en quêtes annexes. Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer, et vous trouverez toujours une activité à votre goût.

 

Dragon Ball Multiverse

 

Le jeu est très orienté multijoueur. Déjà par sa composante principale, c’est un MMO, rappelons-le. Les joueurs peuvent se retrouver à Coton City pour réaliser des missions en coopération, combattre les personnages légendaires du manga côte à côte, jusqu’au versus fighting en local! Tout est fait pour multiplier les expériences et profiter du contenu massif du jeu pour organiser des tournois à domicile.

 

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161105121103

 

Un nouveau mode fait d’ailleurs son apparition. Les « Expert missions » permettent à 6 joueurs de s’attaquer à un boss du jeu. Celui-ci possède alors des attaques spéciales uniques, qu’il vous faudra contrer afin de remporter la victoire. Ici, le travail d’équipe est primordial pour mener à bien la mission, car chaque joueur peut-être « envoûté » par le boss et devenir un ennemi potentiel jusqu’à sa libération. De quoi rendre les parties multijoueurs absolument épiques!

 

Dragon Ball Xenoversus

 

Ca ne se voit peut-être pas jusqu’ici, mais Dragon Ball Xenoverse 2 est avant tout un jeu de combat. Et comme tout jeu de combat qui se respecte, il faut s’entraîner pour en maîtriser toutes les subtilités. Dans le précédent opus, les combats étaient relativement limités par la rigidité du gameplay. Dans cette suite, un progrès a été fait sur le système de combat. Désormais les combos sont plus dynamiques, notamment grâce au système de poursuite permettant de rattraper un ennemi projeté par vos coups. Malgré une réelle amélioration, on reste en dessous de la qualité des bastons des Budokai Tenkaichi. Les adversaires changent mais l’on se surprend à utiliser les mêmes combos, les mêmes techniques, et les combats finissent par se ressembler.

 

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161107115642

 

Les entraîneurs vous permettront cependant de comprendre et d’apprendre les différents combos réalisables. Une bonne initiative quand on voit qu’il est possible d’enchaîner les coups, les poursuites, les téléportations et les kikohas jusqu’à en devenir spectaculaire.

Graphiquement, le jeu est fidèle au manga. Les séquences sont parfois entrecoupées de scènes dessinées et animées, un régal pour les yeux. Mais ces scènes ont pour effet de montrer également au joueur que le jeu à un soucis de couleurs. Là où les scènes animées sont riches en couleurs vives, le retour au jeu montre un contraste saisissant: l’image est terne et l’on a l’impression de jouer avec un filtre à l’écran.

Niveau son, j’hésite encore. D’un côté, certaines scènes et combats offrent des musiques épiques, prenantes et intenses (comme celle-ci par exemple). De l’autre, les musiques japonisantes de Coton City (testez-la) et des halls d’attente, dignes d’une animation de kermesse, sont plus qu’insupportables… Il y a donc de l’excellent et de l’affreux sur une même galette. Cependant, certains morceaux ont été sympathiquement remixés par Steve Aoki, disponible sur un DLC gratuit!

 

Le mot de la fin

 
Dragon Ball Xenoverse 2 est une excellente amélioration du premier. Une mise-à-jour en terme de contenu et de gameplay, mais qui reste malgré tout bien trop proche de son prédecesseur. A tel point que certaines parties du jeu sentent le réchauffé. Pour apprécier à sa juste valeur ce Xenoverse 2, mieux vaut ne pas avoir touché au premier. Pour les autres, il n’en reste pas moins un jeu de combat bien foutu, complet et complexe. Le maîtriser et en connaître tous les codes nécessitera de nombreuses heures de pratique, et c’est ça qui le rend si intéressant. Pour les nostalgiques, il est une réussite, un album de souvenirs dont vous êtes le héros. Finalement, c’est peut-être ça le but d’un bon jeu Dragon Ball. Faire briller les yeux face aux combats des héros de notre enfance, pouvoir lancer des kamehameha à volonté, et se sentir plus saiyan que jamais.

 

 

On a aimé :

  • La nostalgie en barre
  • Le système de combat plus dynamique
  • Le nouveau mode multijoueur « Expert Mission »
  • La durée de vie monumentale

On a moins aimé :

  • La difficulté mal équilibrée d’un combat à l’autre
  • Les musiques insupportables des menus ou de Coton City
  • Les couleurs ternes des séquences in-game

Craquez vos PO si :

  • Tenter de devenir Super Saiyan est votre passe-temps inavoué
  • Vous cherchez un bon jeu de baston dans l’univers Dragon Ball
  • Vous n’avez jamais joué à Xenoverse

Quittez la partie si :

  • Vous n’aimez pas Dragon Ball, mais pourquoi lire ce test alors?
  • Refaire encore et encore la même chose, échec après échec, c’est un calvaire pour vous
  • Vous avez détesté le premier Xenoverse
Dragon Ball Xenoverse 2 – Dimps – Bandai Namco
PS4/Xbox One/PC
59,99€
Le test a été effectué sur une version offerte par l’éditeur.

 

dragonballxenoverse2gif

It's over 8000!

Dragon Ball Xenoverse 2 est un jeu de combat addictif. Il met l'univers de Toriyama à l'honneur, vous laissant une place parmi les personnages emblématiques de la saga. Certes très proche du premier en terme de contenu, son gameplay a appris de ses erreurs et se rapproche un peu plus de la perfection tant attendue par les joueurs!

8
Note Globale:
8

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *