Jeux Vidéo Tests & Critiques

[Test] Where’s My Mommy?

Where's My Mommy

On ne vous parle pas souvent de jeux de merde sur Kiss My Geek ! Pourtant j’en ai fait la critique dans Super Gamerside #06 et il n’était pas question que je ne la partage pas ici. Je veux bien sûr parler de Where’s My Mommy? un jeu Steam greenlighté qu’il est bon pour le transit !

Une histoire de merde

 

L’histoire de Where’s My Mommy est aussi simple que touchante : vous jouez un petit caca, Poopy.

Poopy vivait heureux avec sa maman dans un endroit sombre et humide qui était leur maison. Puis, une nuit, un violent tremblement de terre inattendu éjecte la mère de Poopy de leur nid douillet, laissant le petit enfant seul et terrifié. Poopy se promet alors de sauver sa mère et, ainsi, avec tout son courage, commence un voyage dangereux pour sauver la vie de sa maman. Et cela, même s’il savait que pas une seule personne n’était revenue vivante de l’autre côté du tunnel sombre

Votre but est alors clair : tracer votre chemin à travers ce côlon et SAUVER VOTRE MAMAN. Parce que, comme il nous est expliqué, “vous aimez votre maman, et pas seulement pour les gâteaux au chocolat qu’elle vous fait.” On vous laisse imaginer le goût des gâteaux.

Attention, gamers un peu trop sérieux ou premier degré, passez votre chemin. Car vous allez entrer à la croisée des chemins entre The Binding of Isaac et South Park.

WheresMyMommy (1)

Un gameplay de merde

 

Where’s My Mommy? est un runner. Comme tout bon runner, le décor défile à l’horizontale et vous devez sauter au bon moment pour éviter les obstacles. Bien entendu, chaque erreur se solde par la mort immédiate et vous devez donc atteindre la sortie du « tunnel » en merdant aussi peu que possible.

Poopy a 3 super pouvoirs :

  • DEVENIR DUR et casser des choses solides dans le côlon (préservatifs, sachets de coke, ampoules…)
  • DEVENIR LIQUIDE et passer par des chemins étroits ou des objets perméables (PQ, sèche cheveux, tampons…)
  • et un DOUBLE SAUT parce * fuck * la physique (toutefois, pas de grappin dans ce jeu : hors de question de céder à la mode !)

 

Lors de votre traversée du côlon, vous devez adapter votre forme selon les obstacles que vous rencontrez – et autant vous dire que je ne sais pas ce qu’a fait le propriétaire, mais vu tout ce qui s’y trouve il a dû bien s’amuser !

Un préservatif ? Devenez tout dur pour l’éclater passer au travers. Une éponge ? VITE, redevenez liquide pour être absorbé et ressortir indemne de l’autre côté.

WheresMyMommy (2)

Le but est d’arriver en vie au bout du tunnel sachant que, comme je le disais plus haut, vous mourrez à la première erreur.

En effet, Where’s My Mommy? est un runner, donc un die & retry !

Enfin, 3 modes de jeu sont à votre disposition :

  • Un Story Mode
  • Un Endless Mode (scoring)
  • Un Hardcore Mode (mode sans fin où il vous faudra aller le plus loin possible)

Bien sûr : j’ai beaucoup ragé en jouant. Et je n’ai toujours pas passé le premier niveau (mais croyez-moi, je ne suis pas un exemple). Heureusement, mon humeur restait au beau fixe grâce à l’humour subtil de ce jeu (hum) et aux nombreux easter eggs sur la culture internet (retrouvez toutes les memes faces qui se cachent dans le côlon !). Il ne m’en a pas fallu beaucoup plus pour relancer parties sur parties !

WheresMyMommy (3)

Une conclusion de… OK, j’arrête

 

Avec son gameplay simple et immédiatement fun, mais aussi visuellement et humoristiquement, ce petit jeu indé vous fera forcément penser à d’autres, tels que Binding of Isaac ou encore Super Meat Boy.

Inutile de dire que les créateurs du jeu ne se prennent pas du tout au sérieux, il suffit de lire la page Steam du titre pour vous en rendre compte (vous vous y faites traiter de merde à grand renfort de CAPSLOCK, mais ça n’est pas contre vous). D’ailleurs la description du jeu se termine par une note des devs qui dit:

Vous rêviez d’un jeu comme celui-ci ? Nous l’avons fait !
Graphismes amusants et mignons, humour foufou, gameplay addictif et impressionnantes musiques 8-bits !
Nous avons pris énormément de plaisir à le développer, et vous en aurez tout autant en y jouant ! Si vous avez des questions : L CHEZ-VOUS !!!

Mais ce qu’on aime surtout dans ce petit jeu efficace, c’est que “les développeurs” à l’humour décapant se résume en fait à une nana du Nord de la France qui, en solo, a monté son studio toute seule pour faire le jeu ! Forcément, on ne peut que lui souhaiter le meilleur…

 

On aime :

  • L’humour
  • L’OST 8 bits chiptune
  • La créatrice indé qui a eu les cojones de publier ce jeu

On aime moins :

  • Le gameplay efficace mais déjà vu
  • La durée de vie (seulement 3 niveaux pour le Story Mode)

Craquez vos PO si :

  • Vous aimez les runners
  • Vous êtes adepte d’humour douteux et vous aimez les jeux qui ne se prennent pas au sérieux
  • Vous voulez soutenir une créatrice indé française !

Quittez la partie si :

  • Vous ne supportez pas les runners
  • Vous êtes du genre constipé
  • Vous cherchez un jeu avec une histoire dantesque qui vous tiendra en haleine (prenez-vous plutôt The Witcher 3)

Where’s My Mommy? – Exquisite Games – PC Windows, Mac, Linux – 5,99€

Ceci n'est pas une merde !

Where's My Mommy est un petit jeu indé amusant et rafraîchissant qui ne se prend pas au sérieux. Son gameplay déjà vu mais efficace vous fera passer quelques heures amusantes. Si vous êtes en manque de runners déjantés : n'hésitez pas une seconde de plus !

7
Note finale:
7

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *