Jeux Vidéo Tests & Critiques 2

[Unboxing + Test] New 3DS Ambassador Edition

DSC_4610titre

Proposée à la vente pour une poignée de chanceux (dont je fais partie), la New Nintendo 3DS Ambassador Edition est enfin arrivée ! Prêts pour un tour détaillé de la bête ?

199€, c’est le prix qu’il fallait mettre pour pouvoir mettre la main sur cette édition collector de la New 3DS de Nintendo. Une édition Ambassador disponible près d’un mois avant la sortie nationale de la console.


Unboxing

Le packaging est sobre, simple, blanc, arborant le nom de cette édition de la New 3DS. A l’intérieur, on retrouve la boîte de la console, un pack de coques Super Smash Bros. ainsi qu’un bloc de rechargement blanc.

[slider crop= »no » slide1= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4549.jpg » slide2= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4550.jpg » slide3= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4560.jpg » slide4= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4565.jpg »][/slider]

Des coques ? Eh oui ! La nouveauté de cette New 3DS, c’est la possibilité de changer la coque ! Plusieurs façades seront proposées à la vente mais elles ne seront pas compatibles avec la version XL. Un choix étrange de la part de Nintendo. En tout cas, cette coque Smash Bros. est splendide. Concernant le bloc de rechargement, c’est un accessoire très utile, mais pas indispensable.


Coques intechangeables

Les accessoires, c’est chouette, mais la console dans tout ça ? Eh bien, attardons nous tout d’abord sur son aspect extérieur. La coque Ambassador se décompose en une façade arborant le logo Nintendo sur le dessous et le nom de la firme en Japonais sur le dessus. Plutôt classe ! La coque avant se déclipse, par contre, pour enlever celle de derrière, il faut utiliser un tournevis. En l’enlevant, apparaît le port micro-SD qui n’est donc accessible que par ce moyen. On remarque aussi d’emblée qu’elle est légèrement plus grande et plus arrondie que son aînée. Au niveau de la prise en main, c’est un gros plus.

[slider crop= »no » slide1= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4616.jpg » slide2= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4619.jpg » slide3= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4631.jpg »][/slider]

Délocalisation du port cartouche

Gardons encore la console fermée et observons ses tranches. Sur la tranche avant, on peut remarquer la présence du port cartouche qui a donc migré ici ce qui à l’usage n’a pas vraiment d’incidence. Par contre, le bouton d’alimentation a lui aussi migré sur cette tranche et là, c’est un petit soucis pour ceux qui n’ont pas des doigts de fée. Nintendo a sûrement voulu simplifier la vie de ceux qui voulaient allumer leur console sans l’ouvrir pour bénéficier du streetpass par exemple, mais cela se traduit aussi par des allumages intempestifs de la console si jamais quelque chose fait pression dessus. Le stylet et les voyants de charge et de Wifi sont quand à eux toujours présents.


Deux nouvelles gâchettes

Concernant la tranche arrière, grosse surprise ! Deux nouvelles gâchettes ont fait leur apparition, ZR et LR. On pouvait douter de l’ergonomie de cet ajout, que nenni, on ne s’emmêle absolument pas les pinceaux. On attend juste que des jeux leur attribuent une fonction.



Adieu pavé home, bonjour le C-Stick

En ouvrant la console, on remarque beaucoup de changement, à commencer par cet étrange C-Stick. Beaucoup se sont plaint de l’absence d’un deuxième stick sur les anciennes 3DS. Une erreur un peu compensée par la possibilité de se procurer un Circle Pad. Ici, c’est un petit bitoniau assez bizarre qui n’inspire pas confiance au premiers abords puisqu’il ne bouge pas d’un iota. Pourtant, ce C-Stick fait son travail, et il le fait bien. C’est un énorme plus pour certains jeux nécessitant de bouger la caméra tel que Monster Hunter Ultimate 4. Sur Super Smash Bros. for 3DS, il permet de lancer un smash comme sur l’opus Wii U. Vraiment, ce C-Stick apporte un confort de jeu indéniable.

Autre nouveauté, l’énorme pavé Home a disparu. Seul un petit bouton sous l’écran est resté, les boutons Start et Select ayant migré à droite, ce qui amène un peu d’air au design de la console. Les boutons A, B, X et Y ont quant à eux changé de couleur et rappellent fièrement la manette de la SNES. Côté écran, on retrouve les potards de volume et de 3D mais pas le bouton de Wifi. Cette fonctionnalité est activée par défaut et il faudra passer par le menu rapide de la console pour le désactiver.

[slider crop= »no » slide1= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4611.jpg » slide2= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4610.jpg » slide3= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4630.jpg » slide4= « http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4622.jpg » slide5= « http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4628.jpg » slide6= « http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4630.jpg » slide7= « http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4580.jpg »][/slider]

Des performances accrues

Bien entendu, vendre une nouvelle console seulement par certaines modifications du design serait plutôt malvenu. Cette New 3DS a donc des fonctions améliorées par rapport à sa grande sœur. Au niveau de la puissance d’abord, même si Nintendo n’a rien communiqué à ce sujet, c’est un fait incontestable la console est beaucoup plus rapide. Les temps de chargement sont bien plus courts et l’accès au menu principal par le biais du bouton Home est quasi-instantané. Une grosse bouffée d’air frais pour un hardware vieillissant. Bien entendu, ce gain de puissance sera utilisé pour certains jeux tel que Xenoblade qui sortira d’ici peu. La contrepartie, c’est que ces jeux ne seront pas compatibles avec les anciennes consoles.

La 3D est elle aussi améliorée puisqu’elle suit maintenant votre regard. Fini le blocage de cou à force de rester dans la même position ! Je n’étais pas un fervent défenseur de la stéréoscopie sur console, voilà que mon avis vient de changer face à ce head-tracking, qui couplé à un écran bien plus contrasté, permet d’obtenir ce qu’on attendait d’une 3DS depuis le départ.


Comparaison 3DS/New 3DS

En prenant en main cette New 3Ds, on se rend vite compte qu’elle est bien plus confortable à l’usage que sa grande sœur. Plus large, un petit peu plus lourde, elle en impose plus et ses contours arrondis apportent une prise en main bien plus agréable.

[slider crop= »no » slide1= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/7-4.jpg » slide2= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4608.jpg » slide3= »http://www.kissmygeek.com/wp-content/uploads/2015/01/DSC_4605.jpg »][/slider]

En bref

Au delà de son design plus épuré, la New 3DS apporte d’énormes avancées par rapport à l’ancienne version. Le C-Stick va vite devenir un indispensable, la 3D est nettement plus agréable et le renouvellement du hardware donne un second souffle à la lignée 3DS. On aime beaucoup le fait de pouvoir customiser sa console avec des coques mais on aime nettement moins le fait de devoir jouer à Bob Le Bricoleur pour accéder au port Micro-SD. Au final, on se retrouve avec la console que Nintendo aurait dû sortir dès le départ. 

 

Partage-moi !

Recommandé pour vous

2 Comments

  • Reply
    Eskarina
    31 Jan 2015 12:02

    Etant donné que les coques ne sont pas interchangeables sur la New 3DS XL classique, je me demande comment on accède au port micro-SD du coup…

    • Reply
      Chase
      31 Jan 2015 4:42

      La façade du dessous de la XL s’enlève aussi en dévissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *