Cinéma 4

Arkham Sanitarium (H.P. Lovecraft)

Arkham Sanitarium

Tiens ! Ça faisait longtemps qu’on avait pas entendu parler d’une adaptation d’un Lovecraft au cinéma…! Après les espoirs, puis démêlées de Guillermo Del Toro avec Universal, pour la production de “At The Mountains Of Madness”, les fans ne s’attendaient pas de sitôt (*rires dans la salle*) à voir surgir un énième projet d’adaptation des jolis contes du grand maître du fantastique-horreur sur les écrans ! Reste à savoir s’il s’agira d’une bonne surprise… ou d’un énième film de série Z à tentacules & effets kitsch.

 

Arkham Sanitarium affiche par Dave Wood

 

Arkham Sanitarium, c’est sous ce doux nom que se cache donc l’adaptation de 3 nouvelles de Lovecraft. Le film, dont le tournage a commencé le vendredi 13 Mai dernier, en Angleterre, est produit par Survivor Films, et basé sur un script d’Andrew G. Morgan, qui en est aussi le réalisateur.

 

Le synopsis:
3 histoires bien étranges, autour d’une trame principale:
Les années 50s, aux USA, une reporter, du nom d’Alice Crow, part enquêter sur des faits étranges qui se sont produits dans la petite ville d’Arkham, une ville de la Nouvelle-Angleterre (pas très loin de la ville Lovecraftienne de Providence).
 Elle se rend à l’Asile d’Arkham (celui-là même qui a inspiré celui de l’univers DC/Batman) pour y rencontrer le Dr West, et en apprendre plus sur le cas de 3 patients aliénés à Arkham, suite à des évènements glauquissimes.

 

Arkham Sanitarium
(le Dr West, en pleine inspection des chambres...)

 

Arkham Sanitarium
(bon, lui, on va pt'être le laisser tranquille finalement...!)

 

3 histoires, dont The Haunter in The Dark, narrant les recherches de Robert Blake, écrivain venu à Providence, pour y faire des recherches pour son nouveau livre. Recherches sur un culte démoniaque qui était célébré dans une très vieille église. C’est dans les ruines de celle-ci, qu’il va trouver un ancien dispositif permettant d’invoquer une créature monstrueuse, celle-là même que vénéraient les adeptes de la secte.

Arkham Sanitarium - The Haunter in the Dark

 

Arkham Sanitarium - The Haunter in the Dark

 

Arkham Sanitarium - The Haunter in the Dark

 

La seconde histoire, The Shunned House, suit un étudiant en médecine à l’Université Miskatonic, Philip Whipple, qui retourne voir son oncle Elihu, à Providence, pour l’aider à déménager.
 Dans les affaires de ce dernier, il trouve des notes relatives à une maison présumée hantée (d’où son nom: La Maison à Éviter !) où se sont produits d’affreux meurtres.
 Philip se souvient y avoir été piégé, une fois, lorsqu’il était enfant, et avoir vu quelque chose qu’il l’avait terrifié… 
Avec son oncle, il décide d’y retourner en catimini (quelle bonne idée !) et d’y passer la nuit dans les sous-sols de la terrible demeure (sous-sols remplis de moisissures et autres joyeusetés putrides) et ce, afin d’en percer le mystère une bonne fois pour toutes.

 

Dernier récit, The Thing on the Doorstep, raconte comment Edward Derby, un poète, tombe amoureux d’une jeune femme d’aspect froid mais hypnotique, Asenath. Lorsque Daniel Upton, le meilleur ami de Derby, lui confie qu’il a des réticences à le voir se marier avec la jeune femme, Derby pense que son ami est jaloux.
 Mais la mystérieuse Asenath est aussi la fille d’Ephraim Waite, un vieil homme auquel les rumeurs attribuaient toutes sortes de pratiques macabres, dont la magie noire, à peine quelques temps avant sa mort.

 

Arkham Sanitarium -The Thing on the Doorstep

 

Arkham Sanitarium - The Thing on the Doorstep

 

Le casting (que de bons inconnus)
Zoe Simpson – Alice Crow
Anthony Clegg – Doctor West
Dan McSherry – Robert Harrison Blake
Colin Appleby – Ambrose Dexter
Tom Stanley – Phillip Whipple
Allan McKenna – Elihu Whipple
Paul Maclaine – Daniel Upton
Edward Lewis French – Edward Pickman Derby
Lexi Wolfe – Asenath Waite
Bruce Gibbons – Ephraim Waite
Jilly Bond – Abigail Sargent

 

Ce film, ça sent la nouille !
Film indépendant, low-budget, avec des acteurs inconnus, rien que ça devrait nous faire frémir ! Mais ne soyons pas blasés de la vie ! Sait-on jamais que la petite boîte londonienne nous réserve un bon série B ?!! 
En tous cas, les intentions sont là, la production a maintes fois affirmé sa volonté de respecter l’univers sombre et angoissant de sieur Lovecraft, et sait que nombreux sont les fans aux dents (et critiques) acérées qui les attendent au tournant !!

 

Artworks

 

Arkham Sanitarium
(oups ! désolé, Madame ! J'ai dû me tromper de chambre... :/)

 

Arkham Sanitarium - artwork
(un petit artwork qui donne déjà une bonne idée de l'ambiance !)

 

Pour l’instant donc, pas de trailer en vue, mais la sortie du film est annoncée pour Octobre prochain, la prod prévoyant une bande-annonce pour le Fright Fest qui se tiendra en Août.

À suivre, donc… ou pas !

 

D’ailleurs, y a-t-il des lovecraftiens parmi vous, chers lecteurs de KMG ?!!
(quoi, comment ça on peut pas être geek ET aimer les poulpes ?!! ;P

 

(Sources)
La page officielle chez Survivor Films
La page Facebook du film et de sa production

 

Partage-moi !

Recommandé pour vous

4 Comments

  • Reply
    OtaXou
    04 Juin 2011 12:37

    Y a-t-il des Lovecraftiens?! Mais j’en suis de tout coeur!

    « The Haunter in the Dark » <3 Mais je me pose tout de même la question… Vu que la plupart des oeuvres de Lovecraft sont basée sur la peur d'une chose qu'on ne peut ni voir ni imaginer, une adaptation au cinéma me parait extrêmement compliquée à faire sans tuer l'oeuvre originale.

    • Reply
      Alice
      04 Juin 2011 5:13

      Hello Lovecraftien ! 🙂

      Et bien c’est vrai que c’est généralement plus du suggéré que de la grosse bêbête à la Starship Troopers… Mais bon croisons les doigts !!

  • Reply
    Cactuz
    05 Juin 2011 10:24

    Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn !

    J’adore LoveCraft et j’attends beaucoup de cette adaptation… M’enfin la peur de cet auteur est dure à transcrire au ciné, c’est une peur suggérée.

    Perso ce que j’apprécie plus que la peur et l’effroi est l’univers et le background incroyablement développé derrière cette œuvre.

    Bref, j’attends ça avec impatience, merci pour la découverte.

    • Reply
      Alice
      06 Juin 2011 10:25

      Merci de ton com, Cactuz !
      C’est vrai que la suggestion de peur, sans les renforts des effets spéciaux, c’est vrai que c’est chaud à rendre au ciné…
      Dans un autre style que l’horreur, Hitchcock ou encore Polanski avec son Rosemary’s Baby y sont vraiment bien arrivés (et encore je m’arrête à ces vieilles références, mais ils y en a des tas d’autres personnellement !)

      Alors si Survivor arrive à faire quelquechose d’au moins honnête et plein de bonnes intentions… (ou mieux un nouvel Antre de la Folie ^^) alors on pourra déjà s’estimer heureux !

Répondre à OtaXou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *