Jeux Vidéo Tests & Critiques

[Test] Marvel’s Spider-Man

Marvel's Spider-Man_20180910200800

Dans la moiteur des rues obscures de New York, le crime entre en scène à la tombée de la nuit. Traffic de drogue, braquages, kidnappings, on ne compte plus les faces putrides de la Grande Pomme. A Harlem, un cri court dans la nuit. Une lame scintille, les billets changent de main, le bruit de l’os qui se fracture sous un coup de crosse… Encore une nuit où l’inspecteur Spider ne fermera pas l’oeil…

Enfin, le voilà: le Marvel’s Spider-Man nouveau est arrivé. Et les attentes sont hautes pour le super-héros le plus populaire de la pop-culture. L’Homme-Araignée a déjà eu son lot d’adaptations sur nos consoles de salon, mais les réussites sont rares. 2018, c’est l’année de la n-ième chance entre les mains d’Insomniac Games.

Une araignée au plafond

Marvel’s Spider-Man ne prétend pas revenir aux origines de l’Homme-Araignée. Ici, Peter Parker est déjà un Spider-Man accompli. Il a vaincu quelques super-vilains emblématiques (Vulture, Rhino, Scorpion,…), en plaçant quelques-uns en retraite anticipée dans la super-prison du coin: le RAFT. Le joueur prend donc en main un héros expérimenté, en prise avec le parrain du crime organisé Wilson Fisk, tandis que Peter Parker est assistant du docteur Otto Octavius. Tous les éléments sont présents pour démarrer une aventure intéressante  et originale de Spider-Man, et les apparitions de personnages clés de l’univers ne manquent pas.

Marvel's Spider-Man_20180909135939

Pour les amateurs, des plus légers aux plus fanatiques, l’univers se dévoile au fil des heures avec de nombreuses surprises. Une véritable madeleine de Proust vidéo-ludique qui éveille en chacun de nous des frissons réguliers: la chute d’Otto Octavius, un baiser avec Mary-Jane, l’écoute d’un podcast véhément de Jonah Jameson, l’escalade de la tour des Avengers… Tout est bon pour jouer de la fibre nostalgique et de l’amour pour cet univers extrêmement riche. Tous les joueurs familiers avec l’univers de Spider-Man trouveront une raison d’aimer ce jeu, et les autres une raison de le découvrir.

Marvel's Spider-Man_20180910231230

New-York est votre terrain de jeu. A vous de la parcourir, d’en explorer les moindres recoins et de remplir les missions qui vous sont confiées. Le scénario principal est riche, donnant vie à l’écran aux aventures de Spider-Man/Peter Parker et son combat pour sauver la ville. Naissance d’un super-vilain, combats dantesques, amour et trahison, toute l’essence des comics se retrouve dans le jeu.

A cette quête principale riche en rebondissements s’ajoutent une multitude d’objectifs secondaires: des missions de recherche laissées dans les stations de Harry Osborn, des défis de combats ou de parcours du mystérieux Taskmaster, l’attaque des chantiers de Fisk… Ces objectifs vous permettent ainsi de gagner différents types de points nécessaires pour débloquer des tenues ou améliorer vos gadgets, rendant votre héros plus percutant, mais avec plus ou moins de style.

Marvel's Spider-Man_20180919224512

Surfer sur la toile

En guise d’introduction, le premier duel du jeu oppose Spider-Man à Wilson Fisk et ses hommes. Un prétexte idéal pour se familiariser avec les aptitudes du héros et découvrir une panoplie d’attaques et d’esquives assez spectaculaires. L’utilisation de la toile dans les combats rend les mouvements plus vifs et garantissent un effet « wow » qui fonctionne d’emblée. On y retrouve également les désormais classiques QTE permettant une attaque spéciale au moment opportun. Bref, rien de neuf sous le soleil, mais il faut admettre que cela fonctionne et le jeu est très beau.

Marvel's Spider-Man_20180909142408

Et cette beauté vient frapper le joueur en pleine face dès la fin de cet affrontement introductif, lorsque celui-ci est libre de ses mouvements. Personne ne peut rester insensible à la beauté et la liberté que l’on ressent à sauter du toit d’un immeuble pour parcourir les rues de New-York en se balançant au bout d’une toile. Les mouvements sont fluides et le héros évolue avec une facilité déconcertante. A tel point que l’on se surprend même à continuer de savourer ces déplacements même après des dizaines d’heures de jeu!

Marvel's Spider-Man_20180910213959

Les plus accrocs pourront sublimer l’univers de Spider-Man par la collection de nombreux artefacts répartis dans New-York. Par exemple, une cinquantaine de sac à dos ont été entoilés sur les buildings de la ville par Peter depuis sa morsure par une araignée (une activité particulièrement étrange quand on y réfléchit, mais passons). Chacun d’entre eux renferme un objet symbolique, dont la découverte éveille un souvenir ou un clin d’oeil narré par le héros. Et bien que cette quête de la collection soit vue et revue dans les jeux vidéo, ici on se surprend à vouloir trouver ces sacs pour écouter tous ces souvenirs qui enrichissent le background général. Et ceux qui ne jugent pas cette activité pertinente en soi, sachez que la collection de ces sacs est nécessaire pour permettre de débloquer de nouvelles tenues pour Spidey!

Marvel's Spider-Man_20180917001241

Spider-Man: Arkham City

Il suffit de poser la main quelques minutes sur le jeu pour se rendre compte de l’évidence: Marvel’s Spider-Man ressemble beaucoup à la série des Batman Arkham de Rocksteady. Une inspiration assumée par Insomniac Games, et qu’on ne peut qu’approuver vu la qualité des titres de Rocksteady. Batman Arkham a établi un nouvel étalon du jeu de super-héros sur lequel s’aligne parfaitement ce Spider-Man. Marvel’s Spider-Man ne renouvelle certes pas le genre, mais il utilise les mécanismes assurés de Batman Arkham pour nous offrir une expérience qui restera dans les mémoires.

Marvel's Spider-Man_20180911081214

Le jeu fait également honneur à la PS4 par sa qualité graphique. Les effets de lumière, la profondeur de champ, la fluidité du jeu, l’ensemble est hypnotique. Les cinématiques s’enchaînent avec les phases de gameplay sans aucune transition, ce qui renforce l’immersion du joueur dans l’aventure de Spidey. L’exploration de la ville de New-York sous la lumière du Soleil couchant ne laissera personne indifférent. Le jeu offre par ailleurs l’occasion d’immortaliser vos plus beaux moments en proposant un Mode Photo, permettant la réalisation de photos d’art comme de selfies.

Marvel's Spider-Man_20180922211410

Le jeu est également magnifiquement doublé en français. Le ton humoristique et très insolent de Spider-Man tranche parfaitement avec la modestie de Peter Parker, et on se surprend à sourire lorsque le héros interprète l’inspecteur Spider et sa voix clichée des films noirs. En ajoutant une musique épique qui vient accompagner vos balancements entre les gratte-ciels, l’ambiance sonore est là pour sublimer votre expérience en tant qu’Homme-Araignée.

Le mot de la fin

Marvel’s Spider-Man n’est pas une innovation. Il ne révolutionne pas le jeu vidéo, et n’apporte rien de novateur sur la table. Mais voilà, il se repose sur les épaules du géant Batman Arkham pour offrir aux joueurs une expérience vidéo-ludique des plus mémorables. Du néophyte au fan, tout le monde peut y trouver son compte. Certes, certains aspects sont redondants, que ce soit dans les combats ou les missions secondaires. Mais ce jeu vidéo Spider-Man rend honneur à un héros souvent maltraité sur ce support. Finalement, c’est peut-être ça le but de Marvel’s Spider-Man: offrir au super-héros un vrai jeu de super-héros.  En tout cas, mission réussie pour Insomniac Games: on en redemande.

On a aimé :

  • Retrouver l’univers de Spider-Man sur console
  • Se balancer avec grâce dans New-York
  • Les combats dantesques contre les super-vilains

On a moins aimé :

  • Le manque d’originalité du gameplay
  • La répétition de certaines missions génériques

Craquez vos PO si :

  • Vous attendez LE jeu Spider-Man de cette génération
  • Vous avez aimé Batman Arkham
  • Vous dormez dans un pyjama Spider-Man

Quittez la partie si :

  • Vous n’aimez pas les super-héros en costume moulant
  • Vous êtes arachnophobe
  • Vous vous demandez si le Joker est dans le jeu


Marvel’s Spider-Man – Insomniac Games – Sony Interactive Entertainment 

Disponible sur PS4

A partir de 54,99 €

Ce test a été effectué sur une version fournie par l’éditeur. 

marvels-spider-man_20180928230050_

Kapow

Si vous attendiez le jeu Spider-Man digne de ce nom: le voici. Il n'est pas exempt de défaut mais on les lui pardonne vite tant il fait honneur à Spidey et son univers. Un jeu réalisé par des fans, à destination des fans et des moins fans.

8
Note Globale:
8

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *