Jeux Vidéo Tests & Critiques 2

[Test] Pictopix

Test Pctopix

On a tous un genre de jeu un peu honteux. Vous savez, celui auquel on adore jouer. Mais en cachette. Sous peine de passer pour quelqu’un de bizarre. Hé bhein moi, mon genre de jeu un peu honteux, c’est le picross.


Le pi-quoi ?

Ça ne loupe jamais. Quelqu’un qui ne connaît pas le picross vous regardera toujours de travers quand vous y jouez. Et vous lancera un « C’est quoi ton truc ? » avec un air mêlant l’hésitation et le dégoût. Si vous pensez qu’il comprendra en le lui expliquant, voire peut-être que vous le rallierez au clan… C’est malheureusement trop souvent peine perdue.

Mais les autres. Les autres savent. La communauté cachée du picross se reconnaît. À son regard vitreux, ses tremblements de camé en cours de sevrage, sa connaissance de l’obscur langage des croix, chiffres et grilles à remplir. Vous seul êtes capable de reconnaître la silhouette d’un louveteau dans cet amas de cases noircies. MAIS SI. C’EST UN LOUVETEAU.

Pictopix

Le picross est une drogue. Une fois qu’on commence, on ne peut plus s’arrêter. Le résultat ? Autant d’heures perdues à jouer qu’à errer sur le Play Store, l’eShop Nintendo et Amazon en recherche du moindre jeu répondant à ce doux mot-clé. Sans compter celles passées à échanger les bons plans avec la communauté secrète des joueurs de picross anonymes. Heureusement, des titres comme Pictopix viennent régulièrement nous faire sombrer à nouveau dans l’enfer du jeu.

Le picross est un puzzle game au croisement entre le sudoku et le point de croix. Votre objectif est de reconstituer un dessin façon pixel-art en vous aidant d’indications placées sur les bords d’une grille. Et si ça n’est pas clair, alors je ne saurai pas mieux vous l’expliquer que Wikipedia :


Un picross, logigraphe, hanjie, griddler, nonogram ou encore logimage est un jeu de réflexion solitaire, qui consiste à découvrir un dessin sur une grille en noircissant des cases, d’après des indices logiques laissés sur le bord de la grille.


Grosso modo, voilà ce que ça donne :

Pictopix

Le principe du jeu serait compliqué à expliquer davantage sans entrer dans des lignes inintéressantes d’explications. Rassurez-vous, si vous n’avez rien compris : tous les picross sont toujours pourvus d’un tuto. Et Pictopix n’échappe pas à la règle.

Pictopix

Les règles du picross n’ont rien de compliqué, mais elles vous feront paraître incroyablement intelligent. Tout ce qu’on demande à un puzzle game, en fait.


Pictopix

Pictopix est un jeu de picross disponible sur Steam au prix de 6,99€.

On pourrait s’arrêter là pour ce test, puisque n’importe quel drogué aficionado du picross a là toutes les infos qui lui suffisent.

Mais creusons un peu davantage pour les plus exigeants, ou pour ceux qui découvrent et qui auraient passé le stade de l’hésitation et du dégoût ! Si vous en êtes, félicitations. Et bienvenue dans le cercle, jeune adepte.


Viens, on est bien…

Pictopix nous vient d’un développeur indépendant français qui a créé son studio : Tomlab Games.

Malgré ça, le jeu n’est disponible qu’en anglais (!) mais propose toutes les fonctions Steam d’un jeu respectable : succès et cartes à échanger, support manette, Cloud et Workshop (un éditeur de niveaux est en effet inclus).

Pictopix

Pictopix propose 3 modes de jeu :

  • Parties classiques (150 grilles)
  • Picross proposés par les joueurs
  • Éditeur de grilles

Pictopix

Pictopix propose également plusieurs modes de difficulté offrant plus ou moins d’indices sur les grilles. Bien sûr, la difficulté grandit au fur et à mesure avec des tableaux de plus en plus grands : on commence sur du 5×5 pour monter jusqu’à du 25×25. Si la linéarité de cette difficulté vous ennuie, vous pouvez cocher une option « shuffle »  qui lancera les grilles aléatoirement.

Petite particularité : vous ne subirez pas de pénalité sur le chrono quand vous vous trompez. Si cela peut sembler un peu facile pour les joueurs experts, cela veut toutefois dire que vous n’aurez aucun indice quand vous vous plantez… Cela crée une autre forme de difficulté ! Et du coup, vous l’aurez compris, le challenge se fait uniquement sur le timing. À vous de faire le meilleur temps sur vos grilles.

En ce qui concerne l’éditeur de grilles, il est très simple et très bien fait. C’est d’ailleurs sûrement « le » point fort du jeu. Avec le Steam workshop, les possibilités sont aussi nombreuses que gratuites. Il faut juste espérer qu’il y ait une communauté suffisante pour faire vivre le tout.

Pictopix

Côté petits détails appréciables : on notera une mise en pause automatique du jeu quand on alt-tab, ce qui est assez pratique. De même, vous pouvez sauvegarder vos grilles pour les reprendre plus tard. Cette possibilité cumulée au Steam Cloud vous permet de commencer une partie chez vous et de la finir plus tard au boulot. Hashtag la drogue.

Côté petits détails regrettables : on aurait apprécié que les actions en « glissé » (pour remplir plusieurs cases à la fois) fonctionnent sur plusieurs lignes / colonnes. Dans Pictopix, on ne peut faire l’action de glissé que sur une colonne ou sur une ligne à la fois. Quand vous avez une dizaine de colonnes « 0 » à vider, ça peut devenir agaçant.

Pictopix

Enfin, un mot sur la musique composée de 2 morceaux : 1 pour le menu, 1 pour les parties… Bien que douces et sympathiques, elles tournent vite en boucle et on passe rapidement le jeu mute pour ne pas devenir fou. Mais vous ne me verrez pas reprocher à un dév’ indé de ne pas avoir composé une bande-son entière pour un jeu de picross.

Enfin, concernant la durée de vie, pour venir à bout des 150 grilles, comptez une vingtaine d’heures. Et forcément un peu plus en ajoutant les picross communautaires.

Pictopix

C’est une très bonne moyenne pour un jeu de picross à ce prix-là.


Black or White toulouloulou, toulouloulou ♫

Pictopix est un très bon picross qui respecte les codes du genre : des grilles à la difficulté croissante, des dessins mignons, une musique zen… Bien qu’il ne révolutionne pas le genre, il ajoute quelques petites options sympatoches (shuffle, etc.) et vous offrira une à deux dizaines d’heures à cocher toujours plus de cases. Ajoutez à ça un éditeur de grilles bien foutu – il n’y a plus qu’à lui souhaiter une communauté productive pour lui espérer un avenir long et prospère !

Si le picross était un genre plutôt discret jusque-là, il s’affiche de plus en plus avec des titres toujours plus nombreux. Dont certains qui se tapent l’affiche, comme Picross 3D: Round 2 récemment. Vous vous demandez sûrement pourquoi. Et c’est en vous essayant à des jeux comme Pictopix que, vous aussi, vous rejoindrez le cercle (bientôt plus) très intime des joueurs de picross…



On a aimé :

  • L’éditeur de niveaux
  • La pause automatique
  • L’option shuffle

On a moins aimé :

  • Les actions en glissé qui ne se font que sur 1 colonne / ligne à la fois
  • La musique un peu répétitive
  • Pas de pénalités en cas d’erreur

Craquez vos PO si :

  • Vous aimez le picross
  • Vous voulez découvrir le picross
  • Le picross justifie en lui-même de dépenser vos PO, je suis à court d’arguments

Quittez la partie si :

  • Le picross vous donne de l’urticaire
  • Si votre air d’hésitation et de dégoût ne vous a pas quitté depuis le début de la lecture de cet article
  • Vous cherchez un jeu d’action qui bastonne


Pictopix – Tomlab Games

PC – Steam (Windows, Mac, Linux)

6,99€

Le jeu a été testé sur une version offerte par l’éditeur


Cet article est dédié à tous les drogués du picross : Toti, Lène…

Un picross comme on les aime

Si vous êtes en manque de picross, Pictopix fera complètement l'affaire !

8
Note finale :
8

Partage-moi !

2 Comments

  • Reply
    Ramgi
    28 Fév 2017 9:56

    Bonjour 🙂

    Jeu ajouté dans ma liste de souhait Steam !
    Ayant plutôt l’habitude des picross sur support mobile (3DS et téléphone), quid de la prise en main à la souris ?
    J’ai entendu parler de Paint it Back, sur Steam également, as-tu pu le tester ?

    J’en profite pour conseiller mon chouchou sur mobile Android/iOS : Hungry Cat Picross. Gratos, le concept est un peu différent du picross classique, on a 4 couleurs pour remplir la grille. Bref, a tester 🙂

    • Reply
      Eskarina
      01 Mar 2017 10:49

      Salut Ramgi,

      Tout comme toi je joue essentiellement aux picross sur support mobile – la prise en main de la souris est nickel, pas de soucis à te faire ! 🙂
      Je n’ai pas encore joué à Paint it Back mais je me le note, merci beaucoup pour ces conseils 😉 Pour Hungry Cat Picross j’y avais joué y’a un bail mais au global je suis pas fan de jouer sur mon smartphone, je lui avais donc privilégié des titres 3DS. Dans le même style sur smartphone je te conseille également PicrossLUNA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *