Chroniques Divers

[1H1O] Final Fantasy IX – Part 2

Une Histoire, Une OST. 

Bonjour à tous ! On se retrouve pour la seconde partie de 1H1O sur Final Fantasy IX ! J’ai bien tenu compte de vos remarques, mais sachez que je n’aurai pas forcément joué au jeu duquel j’utiliserai l’OST, et même si c’est le cas, je ne suis pas sur de pouvoir replacer chaque musique à chaque moment, ma mémoire est assez mauvaise pour ça :p Quoiqu’il en soit, on est reparti. 


Vous déambulez dans le village, la quiétude de ce lieu vous plait car elle vous rappelle votre village natal. Petit moment de nostalgie. Alexandria Theme/Vivi’s Theme.  



http://www.youtube.com/watch?v=q_Pi7MC_6bE 

En vous promenant, vous rencontrez une villageoise, qui ne vous laisse pas indifférent. Vous vous approchez d’elle et engagez la conversation. Elle vous sourit, et vous êtes envoûté par son charme enjôleur. Peut-être que vous tombez amoureux. Vous pensez que tout arrêter, vos aventures, les combats acharnés, le risque de voir votre sang couler à chaque instant, serait peut-être une bonne idée. C’est peut-être ce que vous avez toujours voulu faire, après tout. Remise en question. Loss of Me. 



http://www.youtube.com/watch?v=BRpGoFISvok 

Second jour au village. Vous vous éveillez calmement, et sentez alors une certaine agitation dehors. Curieux, vous vous approchez de la foule. Dans la nuit, un villageois aurait été cambriolé durant son sommeil, le voleur aurait emporté un sacré butin. Des regards furtifs croisent le vôtre, presque soupçonneux. En effet, c’était la première fois qu’un tel évènement avait lieu au village, et il coïncidait étrangement avec votre arrivée. Vous savez pertinemment n’avoir rien fait, mais ce n’a pas l’air d’être le cas de la majorité de l’assemblée. Une vieille femme vous accuse d’apporter le malheur, en criant et en pointant le doigt sur vous. Des bruits courent dans la foule, et vous sentez que la situation ne tourne pas à votre avantage. Vous commencez à vous éloigner, mais deux grands hommes vous empoignent fermement. Vous vous débattez, et commencez à vous enfuir. Run ! 



Vous clamez n’avoir rien fait, pendant que les villageois commencent à s’agglutiner autour de vous. Ils sont anormalement nombreux, et la peur commencerait presque à vous envahir. Leurs yeux sont vides, même la charmante femme de la veille parait ensorcelée. Vous abandonnez toute raison, vous savez que c’est votre dernière chance, et massacrez. Voilà comment a commencé votre histoire, et vous vous sentez fier. De retour de votre rêverie, vous contemplez ce que vous avez accompli, vous vous levez de votre trône, et riez. Dark Messenger.



http://www.youtube.com/watch?v=ghSi6_hbpo8

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *