Jeux Vidéo Tests & Critiques

[Test] Sonic Forces : le retour du cycle

sonic-forces-sega-test

2017 aurait pu être l’année du hérisson, avec un fantastique Sonic Mania retournant aux bases de la série et un Sonic Forces mi-2D, mi-3D, mimolette. 2017 aurait pu être l’année de l’excellence pour Sega. Au final, avec Sonic Forces, 2017, c’est le retour du cycle Sonic. 2017, c’est donc une année comme une autre.

Quelques trailers avaient pourtant suffit pour mettre l’eau à la bouche. Une alternance de niveaux en 3D et 2D, le Sonic moderne et classique, il n’en fallait pas plus pour faire resurgir le bon goût qu’avait eu Sega avec Sonic Generations il y a quelques années. Et puis, il fallait absolument faire oublier l’abomination Sonic Boom. Peut être avais-je trop d’espoir.

Infinity War

Une nouvelle fois, tout part en sucette dans l’univers du bolide bleu après que le Dr Eggman ait pris le contrôle du monde grâce à sa nouvelle invention : Infinite. Pire, Sonic n’est plus. Mais la résistance, avec Knuckles aux commandes, se met en place et est bientôt rejoint par une nouvelle recrue : vous. Oui, vous. Pour la première fois dans la série, le joueur peut créer un nouveau personnage dont il choisira l’espèce parmi le 7 variantes disponibles, conférant différentes spécificités. Il vous faudra aussi combiner avec les Wispon, les armes que vous récupérerez au long du jeu, tel que le psycho-gun, et qui vous octroieront quelques pouvoirs afin de dézinguer un maximum d’ennemis. Mais ce n’est pas tout, les aficionados de la mode (et les furrys) pourront s’éclater à habiller leur avatar de la manière dont ils le souhaitent grâce aux fringues et accessoires qu’ils looteront au fil du jeu. Indispensable ? Je ne sais pas, mais cela reste sympathique.

Sonic Forces Test

Press Y to turbo boost

Contrairement à Sonic Generations, ce ne sera donc pas deux, mais bien trois personnages qui seront contrôlables : le Sonic moderne dans des environnements 3D, le Sonic classique en 2D et votre avatar, dans une trentaine de missions fort peu inspirées. Amateurs de difficulté, passez votre chemin. Si le jeu vous propose de cocher la case « Difficile » si vous avez déjà joué à un Sonic dans votre vie, on se demande où les développeurs l’ont caché. Sans trop de problèmes, les rangs S s’accumulent au fil des 30 niveaux terminés en 2 min – oui, le jeu se termine extrêmement rapidement. L’astuce est simple, il suffit de bourrer le boost sans trop réfléchir pour péter un temps. L’aspect exploration est quasi-nul, les raccourcis inintéressants à trouver puisqu’on arrive à faire des scores sans trop réfléchir. C’est à se demander ce qu’ont cherché à faire les développeurs puisque l’aspect speedrun et le challenge sont complètement absents. Et ne parlons pas des boss aux patterns sans saveur.

Et si quelques morts surviennent, c’est plus lié au gameplay un peu tatillon du jeu que de la difficulté imposée. Et pour cause, la physique catastrophique des pires épisodes 3D est de retour avec un Sonic à la fois lourdeau et sans inertie, qui, combiné à sa vitesse, rendent certaines phases de plateformes complètement ingérables. La précision n’est pas de mise et il faut tant bien que mal anticiper chaque saut pour éviter de tomber au moindre précipice. Frustrant. Tout comme le retour des pièges qui pop à la dernière seconde et donc impossible à éviter, ou une lisibilité par folichonne à cause d’un level design bien trop fourni en information où arrière plan et plateformes se confondent à grande vitesse.

Sonic Forces Test

Allez, tout n’est pas noir dans ce Sonic Forces, puisque certains niveaux sont bougrement bien foutus et filent les poils en voyant le hérisson voltiger dans tous les sens, grinder et sauter de bumper en bumper. Les sensations de vitesse sont bien présentes et certains décors décollent la rétine, même sur Switch où un downgrade impressionnant a eu lieu par rapport aux versions consoles de salon.

En bref

Sonic Forces relance donc le cycle Sonic. Avec ses 4 ans de développement, on aurait aimé quelque chose de plus consistant, mais force est de constater que malgré son aspect fun, on n’y retournera pas après les 3 heures de jeu qu’il offre.

On aime :

  • la personnalisation de son avatar
  • les sensations de vitesse

On aime moins :

  • aucun challenge
  • la durée de vie ridicule
  • une action parfois brouillone
  • la physique des mauvais jours

Craquez vos PO si :

  • Vous voulez offrir ça à votre gosse
  • Vous êtes un furry

Quittez la partie si :

  • Vous cherchez un plateformer exigeant
  • Vous voulez un bon Sonic (spoiler : allez voir du côté de Sonic Mania)
Sonic Forces – Sonic Team – PS4/Xbox One/Switch/PC – 35€

Price Minister

Kiss My Geek participe à un programme d’affiliation avec PriceMinister : tout jeu acheté via nos liens (ci-dessus en rouge) soutient Kiss My Geek en participant aux frais d’entretien de notre site, que nous tenons à garder gratuit et sans pubs. Merci pour votre fidélité !

Faible

Sonic Forces n'a rien de folichon avec sa durée de vie ridicule, son absence de challenge et sa physique aux fraises. On prendra quand même un peu de plaisir grâce aux sensations de vitesses bien retranscrites.

5
Note finale:
5

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *