Divers 6

La Confédération des Gameuses Libres



Nalexa vous avait prévenus, la journée du 8 mars serait une date à retenir !

Après beaucoup de teasing, de logos dont on ne connaissait pas vraiment la provenance ni l’aboutissement, de murmures sur Twitter et autres péripéties, la vérité nous est enfin dévoilée : c’est aujourd’hui que s’éveille la Confédération des Gameuses Libres.

Si pour l’instant je n’ai pu la retrouver que sur Facebook et sur les blogs des différentes demoiselles, on se doute que la CGL sera bientôt un virus qui se répandra partout ailleurs !

A noter que la date du 8 mars n’a pas été choisi au hasard puisqu’il s’agit également de la journée de la Femme.


En effet, cette Confédération a été intégralement mise sur pied par six femmes qui assument totalement leur côté Geeke, plus, qui le revendiquent et s’en servent tout à notre honneur, les voici :


Alors la CGL, c’est quoi ? On en sait très peu pour l’instant. A part de jolies photos et des noms à coller sur cette idée, le concept reste très vague. La CGL est un rassemblement pour les gameuses fondé par six nénettes sexys et par lesquelles nous, les Geekes, sommes plutôt fières d’être représentées ! Elles restent encore toutes très énigmatiques et se « contentent », sur leurs blogs respectifs, de scander exactement la même chose, c’est-à-dire un lien vers leur page Facebook, quelques photos, et leur hymne :


Chères amies !

Le temps de la révolution est arrivé !

Il est l’heure de nous affranchir des étiquettes ancestrales.

Un jour nouveau se lève, un jour porteur d’espoir, d’égalité, de parité.

Faisons en sorte aujourd’hui, ensemble, que les clivages passés nous mènent, ensemble, sur le chemin du partage, ensemble.

Trop de sang a coulé sans que nos noms ne restent dans l’histoire.

Trop d’hommes ont été épargnés pour ménager les égos et les gloires.

Le temps de la révolution est arrivé.

Notre vie a été modelée au gré des moqueries. Nos ambitions ont été abattues aux humeurs des préjugés.

Désormais, les poneys ne croiseront plus notre route. Nous ne renions pas ce que le monde a bien voulu nous offrir, ainsi nous nous remémorerons de la compagnie de coachs, de bébés. Nous n’oublierons pas le temps passé en cuisine, les packaging à fond blanc, les didacticiels interminables.

Le temps de la révolution est arrivé.

Aujourd’hui est le jour qui marquera à jamais la déferlante féminine sur les hordes de zombies. Aujourd’hui est un jour annonçant notre suprématie sur les mondes virtuels.

Nous ne venons pas en paix. Nous ne ferons plus semblant de perdre. Nous ne vous demanderons plus ce que veut dire RPG.

Guettez vos serveurs, Fuyez vos réseaux.

Aujourd’hui est le jour de notre renaissance.


Le message est adressé au féminin mais le second degré qui perce à la fois dans cet hymne, dans le logo (voir plus bas) plein de connotations, et à travers les sublimes photos des fondatrices du mouvement qui posent en empoignant des armes roses et vidéoludiques cherche clairement à fédérer tout ceux qui en ont assez de l’image rose bonbon kawai de la geeke…

Qu’est-ce qui en déroulera ? Seul l’avenir nous le dira ! Bon j’m’en vais quand même essayer de coincer l’une d’entre elles pour lui sous-tirer des infos !!!



Comme le dit leur page Facebook :
"Femmes ! Bloggeuses ! N'hésitez pas à montrer fièrement au monde cette noble cause que vous soutenez ! Vous pouvez comme nous, insérer le logo de la CGL dans le design de votre site et poster un lien sur ce même mur !"
Alors foncez ! 🙂


Partage-moi !

Recommandé pour vous

6 Comments

  • Reply
    Jérémy
    08 Mar 2010 2:12

    Ah … Euh …

  • Reply
    On-Arap
    08 Mar 2010 5:05

    Ahaha, même pas peur !
    J’les attends en 1vs1 moi ces Geekes.

  • Reply
    Gaskel
    08 Mar 2010 8:15

    c’est sympa , mais je comprend pas vraiment le délire en fait.

    On dirait a les voir qu’on empêche les femmes de jouer en relation avec le fait qu’avant on les empêchait de voter ;p

    Il me semble quand même que si il n’y a pas bcp de joueuses c’est tout simplement parce que c’est pas un trip de filles plus qu’a cause de nos visions machos.

    Ça serait comme si des femmes militaient pour pouvoir aller chasser au fusil dans les bois , c’est un peu ridicule ^^

    Quand je fais de l’air soft y a une fille pour 30 mec ( sans connotations sexuel hein ) c’est pas parcequ’on empeche les filles de jouer , c’est tout simplement qu’une fille en général ca aime pas trop jouer avec des semblant de flingue et se cacher dans les buissons pour faire pan pan contre ses adversaires :p C’est qu’une question de gout ( peut être aussi un peu d’éducation )

    Quand j’étais gamin je jouais principalement avec ma frangine en réseau il y a strictement rien d’extraordinaire a ca :p Si elle aimait pas bitcher des mobs a diablo j’aurais tout simplement jouer tout seul ^^

    Mais bon si c’est juste pour se regrouper entre filles why not , par contre vous faites exactement pareils que les machos , vous restez entre vous , comme eux restes entre eux.

    Alors qui est vraiment le plus machos des deux genres ? 🙂

    Ceci dit je pense que les mecs eux s’en tapent royalement de si vous jouer ou pas , je dirais que c’est même plus porter a leur faire plaisir (possibilité de faire son fort dans le seul domaine ou il est competent pour impressioner la fille ;p haha 🙂 )

  • Reply
    Destra
    09 Mar 2010 8:49

    Girl power !

    Et ça veut dire quoi RPG ?

  • Reply
    J. Scarr
    10 Mar 2010 4:08

    Marrant comme information, quand j’ai vu Eskarina la publier je ne savais pas trop quoi penser . Est-ce qu’elles font un truc bien pour affirmer que désormais les jeux vidéos se sont démocratisés ?

    Ou est-ce qu’elles vont nous gratiner de billets Vaginocrates tout en créant leurs propres clichés comme Elle et tant d’autres magazines féminins ?

    N’empêche vis à vis de l’article précédent sur la réunion au combien marketing des « geekettes » à Paris, ce groupement semble peut être un peu plus élaboré . Si c’est pour prôner le fait que oui les jeux sont mixtes et doivent continuer à l’être et que non les filles ne sont pas des vaches à laits pour des opérations de ciblages débiles alors longue vie à elles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *