Divers High-Tech

SpaceX: là où l’on va, il n’y a pas besoin de route

starman spacex

Dans la soirée du 06 janvier, la société SpaceX pilotée par Elon Musk a réussi le lancement de la fusée Falcon Heavy. Au-delà de l’exploit technologique qui s’est déroulé durant les quelques heures qui ont suivi, Elon Musk a réussi son coup de pub en plaçant en orbite l’un de ses roadster Tesla.

Le premier lancement de la fusée Falcon Heavy était très attendu. Il s’agit du plus gros lanceur jamais fabriqué depuis la fusée Saturn V, celle qui fut utilisée pour envoyer les astronautes américains des missions Apollo en direction de la Lune. A 21h45 (heure française), le décollage s’est parfaitement déroulé.

spacex-falcon-heavy

A bord de la fusée se trouvait un roadster Tesla occupé par un « dummy » dénommé Starman. Le mannequin est depuis devenu le premier pilote à orbiter en voiture autour de la planète. Un exploit absolument inutile, certes, mais qui permet cependant de profiter de prises de vues absolument époustouflantes…

starman spacex

img_4215

Pour revenir à la réalité, la réussite du lanceur Falcon Heavy est un premier pas prometteur vers l’exploration interplanétaire. La possibilité d’envoyer en orbite une quantité de matériel importante, dans un laps de temps très court grâce à l’utilisation de lanceurs réutilisables est une ouverture vers l’exploration habitée du Système Solaire, et plus particulièrement de Mars. D’ailleurs, Elon Musk avait déjà frappé un grand coup les esprits en exprimant sa vision de l’exploration martienne que nous avions relaté dans l’article SpaceX: Destination Mars pour Elon Musk.

Falcon Heavy est basée sur trois lanceurs Falcon 9, un central assisté par deux supplémentaires en guise de propulseurs d’appoints. Les 3 lanceurs devaient revenir se poser à la surface après avoir rempli leur mission. Les propulseurs d’appoints ont réussi à se poser sans encombre et en parfaite synchronisation!

spacex-falcon-heavy-double-landing

En revanche, le propulseur central s’est probablement écrasé dans l’océan. Mais avec deux lanceurs récupérés sur trois, la démonstration est déjà remarquable!

Les prochaines années risquent donc de devenir très intéressantes pour l’exploration spatiale. Affaire à suivre… En attendant de voir des hommes marcher à la surface de Mars, vous pouvez toujours contempler le voyage de Starman dans son cabriolet rouge, en route vers le voisinage de la planète rouge.

Partage-moi !

Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *