Escape Games 1

[Escape Game] John Doe – Lille

JD_header

Ca y est ! L’équipe de Kiss My Geek se met enfin à tester des Escape Games en province ! Du coup, pour fêter ça, on vous emmène à Lille (ou plutôt on vous y accueille puisque bon, certains d’entre nous y vivent tout de même) pour découvrir les deux missions de l’enseigne John Doe, installée depuis quelques mois non loin de la gare Lille Flandres.

 

Le concept

 

Normalement, vous connaissez déjà le principe d’un Escape Game : il s’agit d’établissements composés d’une ou plusieurs salles présentant chacune un certain nombre d’énigmes pour venir à bout du scénario dans un temps imparti (souvent 60 minutes). Celui dont nous parlons aujourd’hui ne déroge pas à la règle et propose deux missions différentes pour des équipes de 2 à 6 personnes. Pour chacune d’entre elles, vous incarnerez des agents secrets extérieurs à l’agence John Doe car les données concernant leurs agents ont toutes été compromises. Rendez-vous donc rue des Jardins à Lille pour faire face aux énigmes ! (Pour la petite histoire, l’emplacement même de l’Escape Game est amusant pour les gens qui, comme moi, étaient au collège Carnot il y a plusieurs années puisqu’il y avait à l’époque un établissement – Carré Blanc si je me souviens bien – qui lui-même revêtait pas mal de mystères pour des pré-adolescents *wink wink*)

 

Les missions

JD_mine

La Mine de Black Rock

 

1983, l’exploitation minière qui a profondément bouleversé le territoire du Nord Pas Calais, touche à sa fin après plus de deux siècles d’activité. Pourtant, la Mine de Black Rock, elle, reste toujours ouverte, pour la simple et bonne raison qu’une personne s’y trouve toujours.

Il est temps pour vous d’intervenir, l’heure est grave.

Notre précédent agent, Daboville, qui cherche à percer le mystère de la mine n’est toujours pas remonté à la surface et nous n’avons plus de nouvelles. Saurez vous résoudre le secret de sa disparition ?

Observez, réfléchissez, Daboville a forcément laissé derrière lui de précieux indices qui vous aideront à mener à bien cette mission.

Plongez dans la fosse et atteignez l’objectif. 60 minutes pas une de plus pour désamorcer la bombe et éviter le coups de grisou final.

 

Difficulté : 4 étoiles/6

 

 

Au fur et à mesure que vous révélerez les secrets de cette mission, votre groupe d’agents avancera de plus en plus profondément dans la mine. Il ne faudra négliger aucun détail afin de trouver les indices qui vous permettront d’accéder à la suite de l’aventure. Des décors exigus et crédibles permettent aux agents de vite se prendre au jeu et les énigmes sont suffisamment prenantes pour qu’on ne voit pas le temps passer.

 

Si vous avez du mal à avancer à un moment donné, un membre de l’équipe John Doe pourra vous aiguiller via un talkie-walkie mais vous verrez que si la résolution n’est pas toujours aisée (heureusement, sinon où serait le fun ?), le système est bien fait et vous ne décrocherez jamais ni ne serez découragé car l’ensemble est très motivant. Il se trouve que notre équipe était majoritairement composée de personnes dont c’était la toute première expérience d’Escape Game et à aucun moment l’un d’entre nous ne s’est senti moins investi dans la mission.

 

Au milieu des papiers, des vêtements à fouiller, des outils, des symboles à décrypter et des cartes avec lesquelles s’aiguiller, nous sommes rentrés dans le jeu et avons réussi à désamorcer la bombe bien avant qu’elle n’explose (à 2 minutes près, on faisait tomber le record) malgré les petits coups de pression très à propos que l’équipe a pu utiliser. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise.

 

JD_prison

La Prison de Blue Castle

 

Fin du XXème siècle, en Europe de l’Est, tous les centres pénitenciers regorgent de détenus sauf un : la Prison de Blue Castle. Un mystère perdure, au sein de celle ci, un prisonnier incarcéré volontairement n’en est toujours pas sorti.

L’heure est grave, nous avons besoin de nouveaux agents, inconnus de nos ennemis !

Notre précédent agent, Jeff Donovan, qui était parti résoudre l’énigme de ce lieu énigmatique, n’est pas revenu à notre QG. Infiltrez vous, découvrez ce qui lui est arrivé et échappez vous afin de nous rapporter les informations. 60 minutes vous seront accordées, pas une de plus ! Les gardes de la prison approchent à grands pas, le temps nous est compté.

Résolvez le mystère avant la fin du temps imparti, sous peine de connaître la perpétuité au fond d’une cellule calamiteuse.

 

Difficulté : 5 étoiles/6

 

 

Lors de cette mission, votre groupe commencera scindé. Vous serez répartis entre deux cellules séparées dont il faudra vous extraire avant de commencer l’enquête à proprement parler (et pour certains avant même de vous défaire des menottes qui entraveront vos mouvements). Vous serez confrontés à des énigmes plus difficiles que dans la première mission qui mettront à l’épreuve votre logique et la rapidité de vos interprétations. Encore une fois, les décors des différentes cellules, de l’infirmerie et des autres salles permettent de rentrer dans le jeu assez vite. Mais là où c’est très fort, c’est que l’ambiance continue à monter pendant le déroulement de votre mission et que certains aspects comme la musique ou d’autres « détails » que je ne révélerai pas (encore pour ne pas gâcher la surprise) finiront peut-être même par vous mettre un peu mal à l’aise tant la situation ainsi construite apparaît glauque. En même temps, dans une prison d’Europe de l’Est entourée de mystères, c’est un peu normal.

 

Cette fois, pas de talkie-walkie pour communiquer avec un membre de l’agence John Doe mais un écran qui lui permettra de balancer quelques indices. Une fois à l’intérieur, vous comprendrez vite pourquoi ce système convient mieux. Et ici aussi, les agents peuvent subir un coup de pression mais puisqu’on est prévenus lors du briefing (donc avant de commencer la séance), ce ne sera pas un spoil de vous le dévoiler : il est possible qu’un garde fasse sa ronde pendant votre enquête. Il faudra alors vous cacher car si l’un des agents est surpris par le garde, la partie sera terminée et vous aurez perdu !

 

Pour cette mission, c’est sur le fil que notre équipe est sortie victorieuse puisqu’il nous restait à peine plus de 6 minutes avant d’être enfermés à jamais dans ces geôles très peu attrayantes. Nous avons trouvé l’immersion encore plus réussie que dans la mission précédente et effectivement ressenti que la difficulté était montée d’un cran. Il faut toutefois prévenir d’une chose : cette mission est probablement à déconseiller aux claustrophobes. Rassurez-vous, il n’y a aucun danger et des boutons de sortie d’urgence sont disponibles au cas où un membre de votre équipe se sentirait mal mais il faut reconnaître que les cellules de départ sont assez petites et que l’on peut se retrouver dans d’autres salles tout aussi petites au moment de se cacher.

 

Gizmo le bricoleur et ses pixels sont venus à bout des deux missions de l'agence John Doe (ici à la sortie de la Mine de Black Rock)
Gizmo le bricoleur et ses pixels sont venus à bout des deux missions de l’agence John Doe (ici à la sortie de la Mine de Black Rock)

 

TL;DR

 

John Doe propose deux missions très réussies dans un établissement situé en plein centre ville, à moins de cinq minutes à pied de la gare Lille Flandres. L’équipe dynamique et souriante a rendu notre expérience d’autant meilleure et nous recommandons fortement cet Escape Game lillois ! Si vous êtes novice, nous vous conseillons de commencer par La Mine de Black Rock. Si vous recherchez de l’ambiance et du roleplay, l’avantage est à La Prison de Blue Castle. Soyez prêts, agents !

 

John Doe

6-8 rue des Jardins 59800 Lille

Entre 16 et 38€/pers (selon horaires et nombre de participants)

Nous avons adoré

Endossez le rôle d'un agent secret et percez les mystères qui ont laissé sur le carreau les derniers envoyés par l'agence John Doe.

9
Note finale:
9

Partage-moi !

Recommandé pour vous

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *