Lectures 3

[Critique] Le Livre des Potions

Livre Potions header

Un an après Gastronogeek, Thibaud Villanova rempile avec Le Livre des Potions, un livre de recettes de cocktails, soupes, smoothies et autre délicieux liquides mettant toujours aussi résolument à l’honneur les cultures de l’imaginaire

 

Plus Gastro que Geek ?

Revenons tout d’abord sur l’une des principales critiques faite au précédent ouvrage Gastronogeek : son aspect très « gastronomique » et peut-être pas aussi « grand public » qu’auraient pu l’attendre les geeks. Ce qui avait pu en décourager plus d’un au moment de la réalisation des recettes. En effet, avouons-le, la cible principale de ces ouvrages est plus réputée pour ses coups critiques autour d’une table de jeux de rôle que devant les fourneaux…

Dès la préface signée Marcus, on prend cette-fois soin de nous le rappeler : la collection Gastronogeek ne s’adresset pas aux cuisiniers néophytes cherchant de nouvelles recettes de pizzas, ou des astuces pour un gratin de pâtes élaboré en moins de 10 minutes. Non. Pour rendre hommage aux cultures de l’imaginaire, elle s’adresse aussi et surtout aux amoureux de la bonne chair et du bon breuvage.

Pourtant, rassurez-vous, Le Livre des Potions est bien évidemment, beaucoup plus abordable dans ses phases de conception que ne l’était Gastronogeek.

Pour l’élaboration de son nouveau livre de recettes, Thibaud Villanova a choisi de collaborer avec une jeune barmaid directement venue de Londres: Stéphanie Simbo.

 

Le Livre des Potions

 

La même chose, en beaucoup plus mieux

Le Livre des Potions est le digne héritier de son grand frère. Même qualité de papier, et surtout même soin dans la présentation, la mise en page et les photographies qui en font un magnifique ouvrage. Chaque univers décliné (Fantasy, Manga, Science-Fiction, Fantastique, Comics et le petit nouveau Jeux Vidéo) a ses propres codes de mise en page. Chaque référence possède sa propre lettrine. Chaque photo mise en scène par Bérengère Demoncy est une petite oeuvre d’art vous mettant l’eau à la bouche…

Enfin, comme dans Gastronogeek, la plupart des recettes sont agrémentées de leur lot de petites phrases clin d’œil en lien avec leur univers de référence. Une citation, un phrasé et même quelques chroniques écrites de la main d’un « voyageur des mondes » vous plongeront dans l’ambiance unique créée avec amour par Thibaud Villanova et son équipe.

Le Livre des Potions est donc bien un Livre qui se lit et ne se contentera pas d’être feuilleté.

Ajoutez à cela 73 recettes sur près de 200 pages, soit bien plus que Gastronogeek qui comptait une quarantaine de recettes sur 140 pages. « Logique » me direz-vous, les indications pour faire un cocktail étant bien évidemment plus succinctes que celles pour faire un ragoût mijotant plusieurs heures… Mais quand même : soulignons ici la générosité des auteurs !

 

LDP3

 

Qu’est-ce qu’on boit ?

Qui dit plus de recettes, dit beaucoup (beaucoup) plus de références différentes (une cinquantaine contre 15 dans Gastronogeek).

D’Alien à Final Fantasy en passant par Cthulhu, Indiana Jones, Scott Pilgrim, Deadpool ou encore les Goonies et Willow… Le Livre des Potions ne réveillera pas que votre appétit, elle secouera aussi votre nostalgie. Je défie quiconque de parcourir le livre sans sourire à la lecture de certaines références !

Mais revenons-en à nos boissons. Sans en atténuer l’originalité, la difficulté de réalisation des cocktails et autres ragoûts est bien en-deçà de ce que proposait Gastronogeek, et ce pour 2 raisons simples :

  • Les ustensiles et les ingrédients un peu plus « grand public » – vous avez beaucoup de chances d’avoir déjà chez vous tout ce qu’il faut pour réaliser la plupart des recettes
  • Les étapes de réalisation forcément moins nombreuses et plus facilement réalisables par les néophytes (mélangez, secouez, c’est prêt !)

 

Ce joyeux mélange fait du Livre des Potions un ouvrage de recettes beaucoup plus abordable (et moins effrayant) mais tout aussi ludique ! Il réveillera chez vous votre curiosité et votre inventivité !

Mes recettes préférés ? Le « BRAAAIIIIIIIIINNN » et le « Chunkshake », mais je ne vous cache pas que j’ai hâte de goûter à la mythique Bièraubeurre…

Avant de conclure, voici quelques exemples qui, je l’espère, éveilleront votre intérêt et vos papilles :

 

 

Un Livre à boire jusqu’à plus soif

Fort de la réussite de Gastronogeek, c’est plein de nouvelles recettes et idées que nous revient Thibaud Villanova. Bien plus abordables et réalisables (autant dans les ingrédients que dans les ustensiles et les manipulations), les recettes du Livre des Potions ne donnent qu’une envie : être réalisées et, surtout, goûtées !

Si on le compare à Gastronogeek, le Livre des Potions propose à la louche (ha ha) 50% de contenu supplémentaire, le tout pour 24,90€, soit à à peine 2,50€ de plus que son grand frère ! À l’heure où les objets destinés aux geeks sont devenus de vraies mannes financières, c’est un détail à souligner. Disons-le : ça fait plaisir de ne pas toujours être pris pour des pigeons !

L’attention particulière apportée à chaque détail du Livre des Potions en fait un très beau rapport qualité prix ainsi qu’une belle idée de cadeau pour Noël ! Disons-le sans rougir : le Livre des Potions est un ouvrage d’exception à conseiller à n’importe quel épicurien amoureux des cultures de l’imaginaire.

Rien n’est fait à moitié dans cet ouvrage aussi entier que ses auteurs et où l’on reconnaît avec un plaisir délectable la marque des amoureux, des gourmands, des passionnés et surtout des généreux qui partagent avec nous leurs plus grands secrets de cuisine et de nostalgie. Merci.

 

Le Livre des Potions – Thibaud Villanova – Hachette – Sorti le 16 Septembre – 24,90€

 

Partage-moi !

Recommandé pour vous

3 Comments

  • Reply
    Kyra
    16 Sep 2015 2:55

    La bière au beurre = LOVE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *